Sécheresse dans la Corne de l'Afrique

Tabs

Notre réponse

Dans la Corne de l’Afrique, Développement et Paix met en oeuvre un programme humanitaire et de développement à long terme. Présent de manière continue dans la region depuis la sécheresse de 2011 qui a rendu des millions de personnes expoés à la famine, l’organisme s’est mobilisé afin que les personnes les plus vulnérables en Ethiopie, à Djibouti, en Somalie et au Kenya puisent avoir accès à l’eau, à des denrées alimentaires ainsi qu’à des installations sanitaires. Suite à un appel aux dons, 7 millions de dollars ont pu être recueillis grâce à la générosité du public et face à l’ampleur de la situation, le gouvernement canadien a jumelé les dons.

Aujourd’hui, Développement et Paix met en œuvre des projets portant sur la sécurité alimentaire, le soutien aux réfugiés urbains, la résilience des communautés face aux catastrophes naturelles et la résolution de conflits dans une logique de développement de manière à avoir un impact durable.

Corne de l'Afrique

«Lorsqu’il pleut, notre vie est meilleure. C’est lorsqu’il ne pleut pas que les problèmes commencent », Usni, 36 ans, embauchée dans la pépinière mise en place par Développement et Paix en partenariat avec la Caritas diocésaine d’Harar (HCS).

En parallèle, Développement et Paix a établi, depuis 2013, un partenariat avec ses agences sœurs, CAFOD, Sciaf et Trocaire (respectivement Caritas Angleterre, Ecosse et Irlande) afin d’appuier l’action de plus de 35 partenaires, incluant les Caritas locales ainsi que d’autres organisations de la société civile, dans 4 domaines clés visant à :

  • améliorer les moyens de subsistance des communautés en diversifiant la production et la productivité agricole et non agricole ;
  • contribuer aux efforts de prévention de la propagation et l'impact du VIH et du SIDA en améliorant l'accès aux soins et services de soutien et en renforçant la qualité et l'efficacité de ces services ;
  • favoriser le développement d'une société civile inclusive en favorisant l’espace de collaboration avec les instances gouvernementales et en encourageant les organisations de la société civile à participer activement dans les communautés qu'elles servent ;
  • à répondre aux catastrophes humanitaires et à renforcer la résilience des communautés vulnérables

 

Nos domaines d'action

Aide humanitaire icon

Aide humanitaire

Paix et réconciliation icon

Paix et réconciliation

Ressources naturelles icon

Ressources naturelles

Justice écologique icon

Justice écologique

Égalité entre les femmes et les hommes icon

Égalité entre les femmes
et les hommes

 

La situation

La Corne de l’Afrique, qui comprend l’Éthiopie, la Somalie, Djibouti, l’Érythrée et la frontière qui longe le Kenya, est une région aride très sensible à la sécheresse. Si par le passé, elle a été en mesure de faire face à des sécheresses occasionnelles, la situation dans la région est devenue de plus en plus fragile en raison de mauvaises saisons des pluies, de la hausse constante des prix des aliments, de l’évolution des pratiques agricoles et de la mauvaise gestion des terres.

Après deux saisons des pluies sans aucune précipitation, la région a traversé en 2011, la pire sécheresse des 60 dernières années entraînant une grave crise humanitaire. Quelque 11,5 millions de personnes ont été confrontées à des pénuries d’eau et de nourriture : les récoltes ont été mauvaises, le bétail a été décimé et la nourriture était inaccessible en raison des prix trop élevés sur le marché.

La situation en Somalie a été et reste particulièrement dramatique en raison des conflits et de l’insécurité qui déchirent le pays. Les Nations Unies ont à l’époque déclaré l’état de famine dans deux régions du Sud de la Somalie (le Sud Bakool et le Bas Shabelle), et les personnes déplacées ont représenté jusqu’à un quart de la population. Des milliers de Somaliens ont entrepris un voyage périlleux pour tenter d’atteindre des camps d’aide humanitaire situés au Kenya et en Éthiopie.

En 2016, une nouvelle crise humanitaire, provoquée par le phénomène climatique El Niño, a durement frappé la région. Le manque de pluie a entraîné la perte des récoltes, laissant plus 10 millions de personnes vulnérables à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et de malnutrition.

Nouvelles
23 juin 2016

En partenariat avec la Banque canadienne de grains, Développement et Paix - Caritas Canada appuie l’un de ses partenaires en Éthiopie, la Caritas diocésaine d’Harar (HCS)...

8 janvier 2016

Alors que l’Éthiopie connaît une de ses pires sécheresses depuis des décennies, Développement et Paix réagit en prêtant une aide immédiate afin de répondre aux besoins aigus créés par cette situation.

21 juillet 2014

Dans les situations où l’hygiène est mauvaise et la santé des personnes est précaire, la diarrhée peut devenir une maladie fatale. De fait, c’est la deuxième cause de mortalité des enfants de moins de cinq ans dans le monde.

21 juillet 2014

Des centaines de jerricans remplis de lait de chameau sont alignés sur la route principale qui traverse le village Surupa. Un groupe de femmes déchargent les jerricans placés sur le dos de leurs ânes. Quelques minutes plus tard, un bus public s’arrête sur la route pour prendre de nouveaux passagers et tout le monde s’empresse de charger les jerricans sur le toit du véhicule.

12 août 2013

Mgr Simard a été touché par son expérience en Éthiopie et impressionné par la qualité du travail mis en œuvre sur le terrain : « J’ai été touché par l’ensemble des projets. J’ai observé la profonde envie d’être en solidarité avec les personnes dans leur souffrance. J’ai vu des projets qui permettent aux personnes de prendre en main leur propre vie.

26 juillet 2013

Le village de Mekenis est situé à 32 km de la ville de Jijiga dans l'ancienne  province de Hararghe, à la frontière avec la Somalie. La région a été particulièrement touchée par la sécheresse de 2011 et a reçu de manière répétée des distributions de nourriture et de semences afin de pallier aux crises alimentaires successives.

24 juillet 2013

Il pleut deux fois par année dans la région Somali, au mois de février et au mois de juillet. Après des pluies peu abondantes en plaine et des récoltes insuffisantes sur les plateaux à la fin de l’année passée, la situation reste encore très fragile.

23 juillet 2013

Actuellement, dans l’est de l’Éthiopie, on ne parle que de « l’or bleu » qui se fait de plus en plus rare. La population éthiopienne, tout comme celle du reste de la Corne de l’Afrique, vit au rythme de la pluie. Lorsque celle-ci est abondante, elle entraine de bonnes récoltes et efface pour un moment la menace de la sécheresse et donc de la faim.

20 juillet 2013

La sécheresse exceptionnelle qui a frappé la Corne de l’Afrique il y a deux ans, durant l’été 2011, a entrainé un afflux massif de réfugiés dans des camps aménagés principalement au Kenya et en Éthiopie. En effet, des millions de personnes de la région ont quitté leur pays afin d’échapper à la famine.

4 juillet 2012

Développement et Paix appuie le projet Kambioos WASH (Water Sanitation & Hygiene) en collaboration avec Catholic Relief Services (CRS) à la frontière du Kenya et de la Somalie. Kambioos est un des camps de réfugiés faisant partie du complexe de camps de réfugiés de Dadaab – le plus grand au monde.

7 juin 2012

Il y a près d’un an, une sécheresse dans la Corne de l’Afrique rendait des millions de personnes vulnérables à la famine. En réponse, Développement et Paix a lancé un appel aux dons permettant de recueillir plus de 7 millions $ pour les secours d’urgence. Le mois de juin marque la fin de la première phase...

12 février 2012

Après la sécheresse de 2011, Caritas Kenya a lancé un appel d’urgence pour 14 des 25 diocèses du pays. Au cours des quatre derniers jours, j’ai visité des projets dans trois de ces diocèses.

7 février 2012

« Les médias ont empêché les organisations humanitaires d’être stratégiques ». Le jugement est fort. Il est d’Overtoun Omgezulu, coordonnateur régional de l’urgence pour la Corne de l’Afrique chez Trocaire. Celui-ci a vu les médias défiler au cours de l’été 2011. La pression médiatique a forcé les organisations à dépenser rapidement de manière à justifier l’utilisation des fonds acheminés.

6 février 2012

Je connaissais Nairobi pour y avoir transité, maintes fois, alors que j’étais en direction du Rwanda ou du Burundi. Je logeais au centre-ville, le temps d’une nuit, le temps de repartir. Cela fait à peine 24 heures que je suis là mais la situation est différente.

5 février 2012

Au moment où vous lirez ces lignes, je serai déjà au Kenya. Cette mission s’inscrit dans le suivi de nos actions dans la Corne de l’Afrique suite à la sécheresse. En novembre dernier, nous avions visité l’Éthiopie.

10 janvier 2012

Le 30 mai dernier, le gouvernement du Kenya déclarait la sécheresse qui sévissait dans le pays « désastre national ». Jumelée à l’arrivée de nombreux réfugiés somaliens, la situation devenait catastrophique.

2 décembre 2011

Voilà, c'est la fin du voyage. Nous avons encore sur nos souliers la poussière de l'Éthiopie, et un peu de celle de Djibouti, dernière escale avant notre retour.

27 novembre 2011

Dimanche matin, nous arrivons à Dire Dawa, dans l’est du pays. L’influence française est bien visible ici avec la gare du mythique chemin de fer Addis Ababa – Djibouti (inscription en français !) et les vieilles Peugeot qui font office de taxis (à Addis, ce sont plutôt des Lada).

24 novembre 2011

Le voyage c’est aussi les gens, ceux qu’on rencontre, ceux avec qui on voyage.

24 novembre 2011

Guy Des Aulniers, responsable des secours d'urgence de Développement et Paix, nous parle en direct d'Éthiopie

22 novembre 2011

Arrivés samedi au petit matin, Danielle, Kelly et moi avons rapidement voyagé vers le nord du pays. Là-bas, pas d’Internet. Impossible de communiquer nos impressions.  En escale à Addis Abeba, la capitale de l’Éthiopie, avant de repartir vers le sud, voici donc nos premiers messages.

17 novembre 2011

Ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de voyager avec des collègues lors de nos missions sur le terrain. Le travail de chargé de programmes est plutôt solitaire. Les partenaires sont là, bien sûr, mais on manque quelqu’un pour partager ce qu’on a vu dans la journée, ce qu’on peut en décoder.

6 novembre 2011

Directeur du Service des programmes internationaux de Développement et Paix, Gilio Brunelli séjournait récemment en Éthiopie. Il a visité des communautés affectées par la sécheresse qui sévit dans la Corne de l'Afrique. Voici ses impressions quotidiennes, acheminées par courriel.

11 octobre 2011

Développement et Paix a recueilli 6,3 millions de dollars afin d’acheminer de l’aide humanitaire dans la Corne de l’Afrique, qui traverse en ce moment la pire sécheresse à frapper la région depuis les 60 dernières années...

23 septembre 2011

La Somalie est particulièrement touchée par la sécheresse qui sévit présentement dans la Corne de l’Afrique. Les impacts de cette sécheresse sont aggravés par les conflits...

7 septembre 2011

L’Éthiopie accueille en ce moment des milliers de réfugiés somaliens fuyant la famine et les conflits qui sévissent dans leur propre pays, mais il ne faut pas oublier que bon nombre de communautés éthiopiennes subissent également les effets dévastateurs de la sécheresse qui frappe la Corne de l’Afrique.

26 août 2011

Au cours des six prochains mois, Caritas Kenya fournira de la nourriture et de l'eau à 30 420 familles, soit plus de 180 000 personnes, qui résident dans les régions les plus touchées du pays. Les coûts de ce programme de secours sont de 5,6 millions de dollars.

28 juillet 2011

La situation actuelle dans la Corne de l’Afrique est le résultat d’une crise amorcée depuis déjà quelques années. Plusieurs facteurs ont rendu de plus en plus difficile l’accès à une nourriture suffisante pour les habitants de la région.

27 juillet 2011

Le vendredi 22 juillet dernier, le gouvernement canadien a annoncé qu’il versera un dollar pour chaque dollar donné entre le 6 juillet et le 16 septembre par les Canadiens à un organisme de bienfaisance canadien enregistré, pour la crise humanitaire qui sévit dans la Corne de l’Afrique.

14 juillet 2011

On estime que la pire sécheresse à frapper la Corne de l’Afrique au cours des 60 dernières années expose 10 millions de personnes à de graves pénuries alimentaires et à la famine. Développement et Paix suit attentivement la situation et aidera la population de la région à faire face à cette crise humanitaire qui se dégrade rapidement.

Ressources
Téléchargez le Rapport d’étape

Rapport d’étape

Août 2011 - Juin 2012
Téléchargez le PDF

Vidéos

 

Photos