Cécile

Les FEMMES brisent les chaînes de la violence en République Démocratique du Congo

Cécile

« Ma fille aînée a été victime d’un viol. Je suis allée à la radio et j’ai saisi les autorités qui m’ont aidée à porter ma cause devant les tribunaux. Elles m’ont permis d’exercer mes droits. Ensuite, le garçon responsable a été arrêté. Auparavant, moi et les autres femmes de notre village ne connaissions pas nos droits. Toutefois, grâce à la radio RCK et à notre noyau, nos vies ont beaucoup changé. Nous sommes désormais conscientes de nos droits. Les viols ne sont plus un secret. Lorsqu’une jeune fille est victime de viol, nous nous rendons directement à la police puis saisissons la justice. La radio RCK nous aide beaucoup. Merci, car j’ai vu que tout cela a servi à quelque chose. »

 

Cécile Kazadi habite le village de Mbalaka au sud de la République démocratique du Congo et elle participe à un groupe d’auditrices (un « noyau ») de la radio RCK depuis maintenant plusieurs années.


Description du partenaire

Depuis plus de dix ans, Développement et Paix – Caritas Canada soutient des stations de radio communautaire dans six provinces de la République démocratique du Congo (RDC), un pays ravagé par les conflits depuis maintenant deux décennies. Dans le contexte où les Congolaises sont la cible d’attaques sexuelles systématiques et où l’on assiste à une banalisation de la violence sexuelle, la radio communautaire devient un outil essentiel aux mains des femmes qui cherchent à mettre fin à l’impunité dans laquelle ces actes de violence sont commis. Partout où la radio communautaire est diffusée, celle-ci est écoutée en petits groupes. Se créent alors spontanément des « noyaux » qui favorisent l’échange et la réflexion. En permettant aux femmes de se regrouper, de communiquer et d’avoir accès à de l’information sur leurs droits, la radio communautaire devient un puissant instrument de changement et de relèvement de leur dignité collective. Le travail de Développement et Paix permet ainsi à des femmes comme Cécile Kazadi et sa fille de briser le cycle infernal de la violence sexuelle et de l’impunité, et de propager leur message d’espoir.

Saviez-vous que : 

Développement et Paix appuie :

Des centaines d’émissions animées en 12 langues

8 radios communautaires

3,5 millions d’auditeurs réguliers

Donnez

Grâce à vos dons, des femmes comme Cécile Kazadi ont désormais une chance de briser le cycle infernal de la violence sexuelle et de l’impunité.