Anglais
Juin 2017
Fond de secours contre la famine

Plus que quelques jours pour que votre don soit jumelé

Les chiffres et la réalité sont alarmants: 30 millions de personnes, majoritairement des femmes et des enfants, risquent de mourir de faim au cours des prochains mois si rien n’est fait.

Depuis le mois de février, Développement et Paix, ses partenaires et ses membres, se mobilisent pour venir en aide aux populations affectées par la crise alimentaire, principalement dans quatre pays particulièrement vulnérables: nord-est du Nigéria, Somalie, Soudan du Sud et Yémen. Apprenez-en plus sur nos actions.

 


campagne nationale interreligieuse en réponse à la crise de famine

Un appel interreligieux pour réponse à la crise de famine

Près de 30 leaders des diverses communautés religieuses – des communautés chrétiennes, juives, musulmanes, sikhes, hindoues et bahá'íe - ont uni leur voix afin d’appeler leurs fidèles à donner généreusement pour la crise de famine qui sévit en Afrique et au Yémen. Dans leur appel conjoint que vous pouvez lire ici : Priez, Donnez, Parlez-en, ils déclarent « Notre appel commun est un cri du cœur unifié, lancé d’une seule voix et avec un seul message. C’est un appel insistant pour la paix et du besoin de protéger les personnes vulnérables.»

Développement et Paix – Caritas Canada est heureux de soutenir la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) dans cette démarche et de prêter son expertise afin de contribuer à cette campagne. Guy Des Aulniers, coordonnateur de l’aide humanitaire à Développement et Paix, était présent à la conférence de presse.

  • Écoutez l’entrevue de Guy Des Aulniers donnée sur les ondes de Radio-Canada internationale
  • Visionnez la conférence de presse
  • Visionnez les témoignages des quatre groupes présents

 


Les organisations québécoises se mobilisent autour de la crise de famine

Les personnalités Boucar Diouf et Françoise David ont prêté leurs voix à l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Montréal le 21 juin dernier afin de rappeler aux Québécois qu’il s’agit de la plus importante crise humanitaire depuis la Deuxième Guerre mondiale.

La part du colibri - Dans un texte d’opinion paru dans la Presse, Loin des yeux, loin du cœur, Boucar Diouf nous raconte l’histoire du colibri et nous invite tous à apporter notre modeste contribution à l’urgence :

Un jour, dit cette légende, il y avait un grand feu qui ravageait la forêt. Les animaux, complètement dépassés, regardaient sans rien faire. Seul le colibri faisait des va-et-vient entre une petite mare et le brasier sur lequel il faisait tomber l’unique petite goutte d’eau qu’il pouvait transporter avec son bec. Après un certain temps, un tatou, agacé par le travail bien dérisoire du colibri, l’interpelle : « Penses-tu vraiment éteindre ce brasier avec tes gouttes d’eau ? » Et le colibri impassible de répondre : « Je le sais, mais je fais ma part quand même. »
Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi devenir un colibri en donnant maintenant

  • Regardez l'entrevue de Boucar Diouf et Françoise David sur Radio Canada.
  • Lisez la lettre ouverte – Un geste qui sauve des vies, par Françoise David

 


Plus que quelques jours pour que votre don soit jumelé.

Merci!

 

Abonnez-vous www.devp.org Faites un don

DÉVELOPPEMENT ET PAIX
1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) Canada H3G 1T7
Téléphone : 514 257-8711  |  Télécopieur : 514 257-8497  |  Sans frais : 1 888 234-8533
Courriel : info@devp.org