Bande de Gaza : Appel pour la fin immédiate de la violence

8 août 2014

Développement et Paix se joint au pape François et à toutes celles et ceux qui demandent l’instauration d’une paix durable au Moyen-Orient, basée sur la justice, la reconnaissance des droits et de la dignité humaine de chacun, ainsi que sur la sécurité réciproque.

Développement et Paix demande à toutes les parties impliquées dans les négociations pour mettre fin aux violences d’agir pour :

  • un arrêt des opérations militaires et un cessez-le-feu permanent entre les belligérants;
  • la garantie d’un accès humanitaire inconditionnel à la bande de Gaza pour l’acheminement de l’aide et l’évacuation des blessés;
  • la reconnaissance mutuelle du droit des Palestiniens et des Israéliens de vivre en paix et en sécurité, dans le respect de leurs droits et de leur dignité;
  • la levée permanente du blocus de la bande de Gaza et la fin de l’occupation des Territoires palestiniens;
  • la recherche d’une paix stable basée sur le respect du droit international et sur l’établissement et la reconnaissance d’un État palestinien souverain, coexistant pacifiquement avec l’État d’Israël.

Développement et Paix est en contact permanent avec ses partenaires sur le terrain pour évaluer les besoins de la population afin de faire face à la grave crise humanitaire dans la bande de Gaza.

L’organisme accepte les dons du public. Les sommes recueillies s’ajouteront aux fonds déjà engagés avec nos partenaires pour fournir les biens alimentaires, l’eau potable, les médicaments et les biens de première nécessité aux familles les plus vulnérables.

Active dans la région depuis sa création en 1967, Développement et Paix poursuivra également son engagement auprès de ses partenaires régionaux pour promouvoir le respect des droits humains, la non-violence et la cohésion entre les différentes communautés.