Des élèves Partagent le chemin sur la colline Parlementaire

21 mai 2019

« Ces questions que vous soulevez sur les migrations forcées sont très importantes. Que vous soyez impliqués sur ces enjeux à votre âge m’inspire énormément », a déclaré Ahmed Hussen, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, à une délégation d’élèves d’écoles catholiques du Grand Toronto et de la région d’Ottawa, sur la colline Parlementaire, le mercredi 15 mai 2019.

Expliquant pourquoi la question des migrations forcées, qui semble plutôt éloignée de leurs préoccupations, a poussé ses camarades à agir, Ohanna Kang, 12 ans, a souligné : « Ce n’est pas juste que nous restions là sans rien faire alors que d’autres souffrent. Nous devons nous impliquer et sensibiliser les gens à ce qui se passe dans le monde ».

Kang et ses amis étaient à Ottawa pour participer à un dîner offert par le député de Vaughan — Woodbridge, Francesco Sorbara. Ils ont remis plus de 10 000 cartes d’action signées par leurs camarades et adressées au premier ministre du Canada via leurs députés respectifs.

Ces messages demandaient au gouvernement fédéral de respecter les valeurs canadiennes d’ouverture et de compassion, d’augmenter le financement de l’aide humanitaire pour les personnes réfugiées et de s’attaquer aux causes profondes de la crise migratoire mondiale. Depuis l’automne dernier, des centaines d’élèves de 12 à 17 ans ont sensibilisé leurs communautés au drame des 68,5 millions de personnes réfugiées dans le monde, forcées de fuir les guerres, les persécutions, les désastres naturels et la dégradation sévère de leur environnement.

Leur mobilisation s’effectue dans le cadre de la campagne Partagez le chemin, lancée par le pape François en 2017, en solidarité avec les migrants forcés à travers le monde, et menée au Canada par Développement et Paix – Caritas Canada.

Partageant l’histoire d’immigration de sa propre famille, Bardish Chagger, première femme leader du gouvernement à la Chambre des communes, a déclaré aux étudiants : « Mes parents sont venus de l’Inde. Et je n’aurais jamais imaginé qu’une fille comme moi pourrait avoir son nom sur un bulletin de vote, se faire élire et être choisie pour faire partie du cabinet ». À ces élèves qui souhaitent des changements constructifs, elle a répondu: « La démocratie est le pouvoir du peuple. Si vous demandez des changements de manière respectueuse et mobilisez des gens pour vous soutenir, cela peut se réaliser! ».

Après avoir été accueillie par M. Hussen et Mme Chagger, la délégation est arrivée à l’édifice de l’Est où le député Sorbara avait fait préparer un buffet. Les élèves et leurs professeurs ont pu partager leurs préoccupations et leurs espoirs avec plusieurs autres députés dont Michael Levitt, Arif Virani, Kyle Peterson, Mark Holland, Ruby Dhalla, Raj Saini et Jennifer O’Connell, qui leur ont toutes et tous offert soutien et encouragement, et les ont remerciés de leur engagement.

À 15h, les élèves se sont réunis autour de la Flamme du centenaire pour un cercle de prière. Luke Stocking, directeur adjoint de l’équipe d’animation pour les régions de l’Atlantique et du Centre du Canada, a rappelé que Jésus lui-même était un réfugié. « Souvenons-nous que Dieu marche avec celles et ceux qui sont chassés de leurs foyers » dit-il, soulignant ainsi l’impératif moral de solidarité avec les migrantes et migrants forcés.

Afin de témoigner du soutien infatigable et de la généreuse hospitalité du député Sorbara, Luke Stocking lui a remis un t-shirt du 50ème anniversaire de Développement et Paix.

Pour finir, au son de tambours et de chants de solidarité et de paix, la délégation s’est déployée sur les parterres du parlement. Cette marche se voulait une modeste célébration de l’atteinte d’un objectif central de la campagne Partagez le chemin, soit celui de marcher 40 075 kilomètres (équivalent à la circonférence de la Terre) afin de vivre symboliquement ce périlleux voyage que de nombreux migrantes et migrants entreprennent à pied.