Développement et Paix appuie Caritas Sierra Leone dans la lutte contre l’Ebola

5 mars 2015

En réponse à l’épidémie d’Ebola qui est toujours en cours en Afrique de l’Ouest, Développement et Paix contribuera à hauteur de 100 000 $ à l’intervention de Caritas Sierra Leone.

Le Sierra Leone a été et continue d’être le pays le plus gravement affecté par l’épidémie. Il a connu le plus grand nombre de personnes infectées et de victimes. Il existe toujours plusieurs foyers de contamination dans le pays.

L’objectif premier du projet est de mettre un terme à la propagation de l’épidémie au Sierra Leone. Pour ce faire, des initiatives communautaires de prévention et de contrôle de la maladie se dérouleront dans 200 villages ciblés du pays.

En parallèle, 400 familles recevront de l’aide alimentaire ainsi que des biens de première nécessité.

Cette collaboration cherche aussi à soutenir durablement les nombreuses victimes de crise, leur permettre de reconstruire leur vie et renforcer le tissu social de leur communauté. Parmi les premières étapes, une aide psychosociale sera offerte aux femmes et aux jeunes filles qui sont particulièrement vulnérables et exposées à un plus grand risque de violence, d’exploitation et d’abus sexuel dans le contexte actuel.

Les jeunes enfants aussi doivent recevoir un accompagnement psychologique. Avec le projet, nous espérons que plus de 1 000 orphelins pourront retrouver une famille en réintégrant le foyer de leur parenté ou de leur communauté d’origine malgré la stigmatisation qui les touche en tant que survivant.

En milieu rural, les femmes contribuent pour une grande part aux moyens de subsistance de leur famille et ont été durement touchées par l’épidémie qui a paralysé la production et les échanges commerciaux. Un programme d’appui à la relance de leurs activités génératrices de revenus sera donc développé.

Pour en savoir plus au sujet des partenaires que nous appuyons dans la réponse à l’épidémie d’Ebola et sur la situation actuelle dans les pays touchés, consultez notre dossier spécial.