Développement et Paix au Forum social des peuples

Du 21 au 24 août dernier, Développement et Paix a pris part au tout premier Forum social des peuples au Canada à l’Université d’Ottawa.  Développement et Paix y a présenté un atelier et tenu un kiosque, et plusieurs de ses membres étaient venus y assister.

Cet important événement de la société civile a rassemblé plus de 5000 personnes, gens de tous les horizons venus s’informer, partager leurs idées, se rencontrer et s’organiser : à titre individuel ou membres de syndicats, d’ONG de divers secteurs ou de groupes, des militants environnementalistes et féministes, des chercheurs et des étudiants, des autochtones, des anglophones et des francophones, etc.

Le kiosque tenu par Développement et Paix nous a permis d’échanger avec les participants du Forum, de les informer sur le travail de Développement et Paix et de leur présenter la toute nouvelle campagne d’éducation sous le slogan Parce qu’on sème, sur le thème de la petite agriculture familiale et du droit des agriculteurs de conserver, d’utiliser et d’échanger leurs semences.

L’atelier proposé par Développement et Paix offrait une introduction complète au thème de la souveraineté alimentaire, auquel ont assisté une soixantaine de personnes. L’atelier était présenté par le Comité pour la justice sociale de l’Université du Québec en Outaouais, en collaboration avec Développement et Paix. Après un accueil chaleureux en créole, les jeunes du Comité ont présenté le concept de souveraineté alimentaire, puis projeté le documentaire Sur la route de la souveraineté alimentaire. Les participants étaient par la suite invités à discuter en petits groupes pour proposer des définitions de différents concepts liés à la souveraineté alimentaire.

Les centaines d’ateliers présentés au Forum social des peuples ont traité de divers thèmes : la gestion des ressources, la pauvreté, les changements climatiques, les services publics, le syndicalisme, l’économie, le changement social, les relations Nord-Sud, les droits humains, etc. Les acteurs de chacune des thématiques se sont réunis lors d’assemblées de convergence afin de développer des stratégies pour travailler ensemble sur des préoccupations communes.

Les participants au Forum social des peuples en sont ressortis outillés et motivés à poursuivre leur travail dans leur domaine d’action respectif, ayant pu assister à des ateliers stimulants, écouter la conférence inspirante de la journaliste et activiste Naomi Klein ou profiter des occasions de rencontres et de réseautage.