Développement et Paix - Caritas Canada signe le manifeste Un bond vers l'avant, un appel pour un Canada fondé sur le souci de la planète et la sollicitude des uns envers les autres

26 janvier 2018
Développement et Paix signe le manifeste Un bond vers l'avant

Développement et Paix-Caritas Canada est fier d’annoncer son soutien au manifeste Un bond vers l’avant, un appel plein d’espoir pour la transformation du modèle économique canadien, d’une économie inégale et basée sur l’extraction des ressources et des combustibles fossiles, vers une économie basée sur l’efficacité énergétique, l’énergie renouvelable, ainsi que la justice sociale et économique. En signant ce manifeste, Développement et Paix se joint aux mouvements sociaux, confessionnels, et aux syndicats qui, ici au Canada, œuvrent pour les droits des communautés autochtones, la justice sociale, alimentaire et environnementale, afin de faire un bond audacieux vers une vision de notre pays qui permette à toutes et tous de vivre durablement dans la dignité.

Le manifeste Un bond vers l’avant a été lancé en 2015, la même année que l’encyclique du pape François Laudato Si’, au moment où le monde se préparait à participer à la Conférence de Paris sur le climat, la COP21. Ces deux appels à l’action nous invitent à rejoindre le mouvement pour un monde meilleur, reconnaissant qu’il est possible de s’attaquer à la fois à la crise environnementale qui touche notre monde et à la réduction des inégalités.

Cet appel non partisan est basé sur nos valeurs communes : le respect des droits des peuples autochtones, l’internationalisme, les droits de la personne, la diversité et la bonne intendance de l’environnement.  

Ainsi, le manifeste Un bond vers l’avant appelle à :

  • Respecter les droits et les titres ancestraux des premiers gardiens de notre Terre que sont les communautés autochtones, et de mettre en œuvre dans son intégralité la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ;
  • Faire la transition d’une économie basée sur les combustibles fossiles, vers une économie de ressources renouvelables, comme nous le demandions en 2015 dans notre campagne Créons un climat de changement ;
  • Ne pas effectuer de nouveaux investissements dans des projets d’extraction de combustibles fossiles ou d’infrastructures, incluant les pipelines de pétrole et de gaz et la fragmentation ne soit effectué, mais plutôt de nouveaux investissements dans le transport public et des véhicules sur rail rapides et à haut rendement énergétique ;
  • Favoriser la mise en place d’un système agricole local et écologique, comme nous le demandions dès 2016 dans notre campagne de Au cœur de l’action ;
  • Mettre fin à tout accord commercial « qui interfère avec nos tentatives de rebâtir les économies locales, de réglementer les grandes entreprises et de mettre fin aux projets d’extraction dommageables » ;
  • Développer les secteurs à faibles émissions de carbone de l’économie : la santé, l’enseignement, le travail social, les arts et les médias d’intérêt public et d’assurer un revenu de base universel ;
  • Réorganiser le régime fiscal afin de réduire les inégalités, introduire une taxe progressive sur le carbone et réduire les dépenses militaires ;
  • Accueillir les personnes réfugiées et migrantes qui cherchent la sécurité et une vie meilleure, sachant que le Canada a contribué aux conflits militaires et aux changements climatiques qui sont les causes premières de la crise mondiale des personnes réfugiées.

Vous pouvez lire le manifeste au complet en cliquant sur le lien suivant : Un bond vers l’avant. Les groupes et les personnes peuvent signer le manifeste sur le site web.

 

Veuillez noter que Développement et Paix – Caritas Canada ne soutient pas explicitement, ni d’aucune façon, le travail de tout autre groupe qui a signé ou pourrait signer ce manifeste.