Développement et Paix intensifie son travail auprès des réfugiés syriens

24 juillet 2014

Alors que les Syriens continuent de fuir la guerre civile qui sévit dans leur pays, Développement et Paix renforce son appui aux personnes touchées par ce conflit persistant. 

L’organisme a renouvelé ses partenariats actuels avec Caritas Jordanie et Caritas Liban, avec un financement supplémentaire du gouvernement canadien, afin de fournir une aide médicale et d’autres services essentiels aux réfugiés. Ces services revêtent une importance particulière, car de nombreux réfugiés arrivent avec des problèmes médicaux et des traumatismes psychologiques qui nécessitent une attention immédiate. Bon nombre d’entre eux vivent également dans des quartiers surpeuplés, où l’hygiène peut devenir problématique. 

Le nombre de réfugiés ayant quitté la Syrie se chiffre maintenant à près de 3 millions et les gouvernements locaux peinent à répondre aux besoins de ceux qui arrivent quotidiennement. Caritas Internationalis lance un appel pour un plus grand soutien de la communauté internationale face à cette crise : « Il est crucial de renforcer la solidarité internationale à l’égard de la souffrance des Syriens, tout en partageant le fardeau assumé par les pays d’accueil de la région. » 

L’an dernier, Développement et Paix avait lancé un appel pour recueillir des fonds afin de répondre à cette crise. Grâce à la générosité des gens d’ici, nous avons amassé 2,5 millions de dollars qui viennent en aide à plus de 200 000 personnes. Nous collaborons non seulement avec Caritas Liban et Caritas Jordanie, mais aussi avec plusieurs autres organisations locales de la région, et nous avons récemment amorcé un nouveau projet avec le Service Jésuite des Réfugiés (SJR) en Jordanie qui aide les réfugiés à accéder à l’éducation et améliore leur bien-être après le traumatisme de la fuite de leur patrie. 

La Jordanie a accueilli plus de 600 000 réfugiés depuis que la violence a éclaté en Syrie il y a trois ans. Les réfugiés qui y affluent sont non seulement des Syriens, mais aussi des réfugiés irakiens, somaliens et soudanais, qui avaient trouvé refuge en Syrie au moment où le pays était en paix. Beaucoup de réfugiés arrivent avec peu de possessions et sont souvent séparés des membres de leur famille, ce qui aggrave leur douleur et leur vulnérabilité.

Le SJR apaise leurs souffrances en les aidant à s’intégrer à leur nouvel environnement et à avoir accès à des services indispensables comme l’éducation et l’aide médicale. Le projet est centré dans les zones urbaines d’Amman, d’Irbid et de Ramtha, où de nombreux réfugiés ont établi leur résidence au lieu de migrer vers les camps. Ces derniers souffrent d’isolement et ne savent pas où s’adresser pour obtenir de l’aide et d’autres services.

Grâce à ce projet, le SJR monte des équipes qui se composent d’un travailleur social et d’un psychologue qui rendent visite aux familles. Ces équipes fournissent non seulement un soutien affectif, mais elles informent également les familles de leurs droits et des services disponibles, et les aident à tisser des liens avec d’autres familles qui traversent des expériences similaires. Les membres de l’équipe sont souvent des réfugiés eux-mêmes, ce qui crée un lien essentiel de solidarité, de confiance et de compréhension, et signifie que les équipes sont sensibles à la culture et aux valeurs des communautés avec lesquelles elles travaillent. 

Le SJR administre également un programme d’éducation et de sport pour que les enfants aient la possibilité de poursuivre leurs études. L’objectif principal consiste à donner aux enfants les bases dont ils ont besoin pour s’intégrer dans les écoles jordaniennes. Le programme leur offre également l’occasion de socialiser dans un milieu accueillant et sécuritaire. Le SJR propose également des cours d’alphabétisation et d’informatique aux adultes, afin qu’ils puissent eux aussi créer un sentiment de communauté.  

Développement et Paix collabore également avec le SJR en Syrie, où, en dépit des circonstances extrêmement difficiles, il parvient à apporter une aide à la communauté. Il distribue des articles essentiels à la vie quotidienne, comme de la literie et des trousses d’hygiène, et il offre des services médicaux. 

Le SJR a récemment reçu un prix de Pax Christi International reconnaissant le travail courageux qu’il accomplit en Syrie. De concert avec Caritas Jordanie, il a également reçu le Prix Caritas pour son œuvre auprès des réfugiés syriens. Cliquez ici pour entendre le père Mourad Abou Seif, directeur de projet au SJR, nous entretenir de l’intervention face à cette crise.