En parler ne suffit pas! Les Canadiens se sont mobilisés ce mois-ci pour la justice minière

30 mai 2017
By: 
Elana Wright
Canadians take action across the country this month for mining justice

Plus de dix ans ont passé depuis que les leaders de l’industrie et de la société civile ont recommandé au gouvernement canadien de créer un poste d’ombudsman pour traiter les plaintes des communautés affectées par les compagnies pétrolières, gazières et minières canadiennes, installées à l’étranger. Le Réseau canadien sur la reddition de comptes des entreprises (RCRCE), une vaste coalition d’organisations œuvrant pour la justice minière, s’était alors engagé à travailler sans relâche pour que les compagnies minières, pétrolières et gazières canadiennes respectent les droits de la personne et l’environnement dans leurs entreprises à l’étranger.

En 2013, pendant la campagne Une voix pour la justice, plus de 80 000 partisans de Développement et Paix ont envoyé des cartes d’action au premier ministre, demandant la création d’un ombudsman qui permettrait aux communautés affectées par les activités des compagnies minières canadiennes de demander justice. Des centaines d’organisations de la société civile du Canada et d’ailleurs ont ajouté leurs voix à cette requête pour un ombudsman.

En 2015, au cours de la campagne électorale fédérale, le Parti libéral s’est engagé à créer un ombudsman pour les droits de la personne dans le secteur extractif. Le gouvernement libéral n’a toujours pas rempli cette promesse et notre patience commence à s’étioler.

Dans le cadre du Mois d’action pour la justice minière, ce mois de mai, les Canadiens se sont mobilisés dans tout le pays pour rencontrer leurs députés, participer à des manifestations, et envoyer des messages au premier ministre Trudeau et au ministre Champagne, responsable du commerce international. Des événements publics ont eu lieu à Montréal, Ottawa, Toronto, et Vancouver.

Toujours en mai, le Groupe de travail des Nations-Unies sur les entreprises et les droits de l’homme a fait une tournée au Canada pour entendre la société civile, le secteur privé et le gouvernement afin d’évaluer si le Canada et ses entreprises remplissent leurs obligations conformément aux Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme. Un rapport sur les avancées du Canada à cet égard sera publié en juin.  

Il est temps que les Canadiens exigent que le gouvernement mette en place un poste d’ombudsman indépendant et efficace.

 Pour en savoir plus :

  • Guide de plaidoyer – Tout ce que vous devez savoir pour discuter de justice minière avec votre député.
  • Une analyse thématique : Les femmes au cœur du changement – La première section de cette nouvelle publication de Développement et Paix explore les impacts de l’industrie minière sur les femmes et leurs communautés, et la façon dont elles demandent le respect de leurs droits et de leur environnement.
  • « En parler ne suffit pas », RCRCE – Pourquoi les Canadiens ont besoin d’un ombudsman, et comment ce bureau pourrait se comparer avec les deux mécanismes de plaintes existants, mais inefficaces.
  • La fiche de rapport sur le parlement, RCRCE – Voir quels partis et quels députés se sont engagés à créer un ombudsman.