La solidarité, c’est mettre fin au racisme systémique

12 juin 2020
Montréal

Alors que la pandémie COVID-19 expose les profondes inégalités de notre monde et que la mort de George Floyd aux mains de policiers suscite une mobilisation mondiale croissante pour mettre fin au racisme systémique, Développement et Paix — Caritas Canada souhaite réaffirmer sa croyance en un monde fondé sur la justice, l'égalité et la dignité humaine universelle et sa détermination à être solidaire de ceux qui s'efforcent de démanteler les structures de pouvoir oppressives.

Reconnaissant que nous aussi pouvons faire plus pour contribuer à la lutte pour la création d'une société inclusive ici au Canada et dans le Sud, nous nous engageons de nouveau à respecter les principes suivants :

  • Nous sommes une seule famille humaine et chaque personne a une dignité inhérente qui doit être respectée.
  • Le racisme et les inégalités systémiques sont enracinés dans des modèles économiques et sociaux qui sont construits sur des structures coloniales et néocoloniales qui doivent être démantelées.
  • Guidés par l'enseignement social catholique, en particulier les principes de solidarité et de subsidiarité, notre travail doit contribuer à la dissolution des dynamiques de pouvoir injustes et des divers systèmes d'oppression interconnectés.
  • Nous devons amplifier la voix de ceux qui sont exclus et marginalisés et écouter leurs besoins et leurs priorités afin de les soutenir en tant qu'agents de changement.
  • Nous devons remettre en question les paradigmes dominants qui régissent les relations sociales, économiques et politiques et adopter des approches anti-oppressives, qui décolonises et qui reconnaissent et corrigent les déséquilibres de pouvoir.
  • Pour combattre l'exclusion sociale, économique, politique et culturelle, nous devons renforcer les processus démocratiques qui sont basés sur la participation, l'équité et la justice sociale.
  • Nous devons reconnaître notre propre position de pouvoir et de privilège. Nous devons écouter avec intention ; reconnaître nos propres constructions et idées préconçues ; et reconnaître que les expériences, les opportunités et l'accès sont influencés par la race, le sexe, l'ethnicité et d'autres formes de diversité.

Le partenariat et la solidarité doivent, avant tout, être fondés sur l'écoute, sur la question de savoir comment nous pouvons être des alliés, sans présumer de savoir, et sur la nécessité de faire entendre la voix des sans-voix en préconisant des espaces où ils peuvent être entendus.

Nous affirmons que nous sommes un allié, que nous sommes solidaires et que nous écoutons avec humilité et empathie.

Nous vous invitons à consulter notre politique genre, notre politique sur le partenariat et notre politique de diversité.