Le bureau de Caritas Syrie à Alep survit miraculeusement à un tir de roquette

24 janvier 2014
Des employés du centre Caritas à Alep ont juste manqué l'attaque.

L’urgence d’établir la paix en Syrie s’est manifestée de façon criante mercredi à 16 h, quand une roquette a frappé directement le centre de Caritas Syrie à Alep. Par miracle, personne ne se trouvait dans l’édifice. Cependant, les bureaux ont subi des dommages importants.

Situé dans l’enceinte du diocèse chaldéen et géré par l’aile diocésaine de Caritas Syrie à Alep, le centre fournit de la nourriture, de l’aide au logement et des vêtements aux familles syriennes pauvres touchées par le conflit, qui dure déjà depuis trois ans. Si l’attaque s’était produite une heure plus tard, la salle d’attente du centre aurait été bondée.

Selon le père Toni Ghazzi, prêtre de la paroisse et membre du conseil d’administration de Caritas Alep, c’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes. Accompagné d’un groupe d’enfants, le père Ghazzi était en chemin pour ouvrir le centre lorsque l’attaque s’est produite. Dès qu’ils ont aperçu la roquette, les membres du groupe se sont jetés au sol. Cette dernière a poursuivi sa trajectoire pour frapper le sol devant eux et ricocher vers le centre de Caritas, détruisant du coup le Bureau d’aide au logement. L’explosif a terminé sa course dans la salle d’attente du centre, sans toutefois exploser.

Les quatre membres de l’équipe d’aide au logement auraient dû se trouver sur les lieux au moment de l’attaque. Heureusement pour eux, ils avaient été retardés. « Nous devons notre vie à Dieu et à la protection de Saint-Joseph, le patron de notre église », a affirmé Mony Tayyar, responsable de l’équipe.

L’attaque s’est produite dans la foulée de la conférence de paix Genève II sur la Syrie, qui réunit des dirigeants internationaux en vue de négocier une solution pacifique à la crise actuelle. « Nous prions Dieu pour qu’Il guide les représentants des gouvernements et les responsables du conflit dans notre Syrie bien-aimée, afin qu’ils arrivent à une solution juste et rétablissent la paix dans la région », a déclaré l’équipe de Caritas Alep dans son message.

Développement et Paix soutient actuellement des efforts pour venir en aide aux victimes de la crise en Syrie, dont ceux de Caritas Syrie. La semaine dernière, l’organisme a lancé un appel au gouvernement du Canada, l’exhortant à promouvoir une solution politique juste et négociée pour résoudre le conflit, ainsi qu’un soutien accru pour l’aide humanitaire.