Le Pape rend visite à un partenaire de Développement et Paix aux Philippines

19 janvier 2015

Lors de son récent voyage aux Philippines, le Pape François a passé une journée à Tacloban afin de rencontrer des survivants du typhon Haiyan. Il était l'invité de l’archidiocèse de Palo, dont le Centre d'action social est l'un des principaux partenaires de Développement et Paix dans l'organisation des secours aux victimes de la région. En collaboration avec l'archidiocèse, Développement et Paix a contribué à la construction de logements temporaires pour aider les familles à subvenir à nouveau à leurs besoins et la communauté à organiser des activités dans le diocèse.

En août dernier, une délégation de Développement et Paix a été accueillie à bras ouverts par Mgr John Du, qui leur a fait visiter la cathédrale qui a été considérablement endommagée par le typhon et il leur a montré le futur site de la Maison d'accueil pour les pauvres du Pape François. Mgr Du a invité Mgr Michael Miller, archevêque de Vancouver et Jean-Louis Plouffe évêque de Sault Sainte-Marie, deux membres de la délégation de Développement et Paix, à bénir le site avant l’extraction de la première pelletée de terre.

En raison du mauvais temps, le Pape n'a eu que quelques minutes pour bénir la Maison d'accueil qui offrira des services aux orphelins et aux personnes âgées. Malheureusement, une tempête tropicale a provoqué l'effondrement d’échafaudages à l'endroit où le Pape avait célébré la messe, causant la mort de Kristel Padasas, une employée des Catholic Relief Services (CRS) qui est un partenaire de Développement et Paix dans la région. Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux collègues philippins de Kristel.

Même s’il a abrégé sa visite à Tacloban en raison des intempéries, l'empathie du Pape à l'endroit des victimes a touché toutes les personnes présentes. « Tant d'entre vous avez tout perdu. Je suis à court de mots, mais Dieu saura lesquels employer. Plusieurs d'entre vous avez perdu des membres de votre famille. Je ne peux que me taire et marcher à vos côtés en silence. » a-t-il dit aux résidents de l’endroit.