Pour que la justice minière devienne une réalité!

2 novembre 2016

En 2013, le lancement de la campagne Une voix pour la justice a marqué une étape importante d’une incroyable campagne de mobilisation au Canada. Développement et Paix – Caritas Canada a recueilli plus de 80 000 signatures de Canadiennes et de Canadiens qui réclamaient la création d’un poste d’ombudsman indépendant pour l'industrie extractive canadienne.

En 2015, lors de la campagne électorale, le gouvernement libéral a promis qu’il créerait ce poste plus que nécessaire. La population canadienne et celles des pays du Sud affectées par les activités de nos compagnies minières attendent toujours! Mais nous arrivons à une période charnière dans ce dossier.

Fiche thématique

témoignage Madagascar

Développement et Paix – Caritas Canada a recueilli plus de 80 000 signatures de Canadiennes et de Canadiens qui réclamaient la création d’un poste d’ombudsman indépendant pour l'industrie extractive canadienne.

Le Réseau canadien sur la reddition de compte des entreprises (RCRCE), dont Développement et Paix – Caritas Canada est membre a présenté ce 2 novembre un modèle législatif détaillé qui fournit au gouvernement canadien une feuille de route pour créer un poste efficace d’ombudsman des droits de la personne dans le secteur extractif.

L’atteinte aux droits de la personne par les compagnies minières, pétrolières et gazières canadiennes dans leurs activités à l’étranger est répandue et bien documentée, tels que nous le démontrent les exemples détaillés dans le rapport intitulé « la Marque Canada », publié en octobre dernier. Les victimes de telles violences dans les communautés locales n’ont presqu’aucun recours légal pour obtenir justice, même au Canada. Le nouveau modèle législatif présenté aujourd’hui aidera le gouvernement canadien à remplir sa promesse de remédier aux préjudices et de prévenir les violations futures. Il aidera également à créer des conditions équitables pour que les sociétés canadiennes adoptent des pratiques d’affaires responsables.

Nous avons besoin de votre soutien afin de maintenir la pression sur nos élus et de démontrer, de nouveau, que la population est en faveur de la création d’un poste d’ombudsman. Contactez la ministre du Commerce international Chrystia Freeland, afin qu’elle examine les changements à apporter à l’approche gouvernementale en matière de responsabilité sociale des entreprises du secteur extractif.

Écrivez une lettre, un courriel, un tweet ou encore appelez la ministre Freeland et demandez-lui de créer le poste d’ombudsman et d’utiliser le modèle législatif détaillé proposé pour rédiger une ébauche de son projet de loi.

L’honorable Chrystia Freeland
Chambre des communes
Ottawa (Ontario)
K1A 0A6
Téléphone : 613-992-5234
Courriel : Chrystia.Freeland@parl.gc.ca
Twitter: @cafreeland

Nous vous invitons également à contacter votre député afin de demander l’accès à la justice pour les communautés affectées par les compagnies minières canadiennes.
Avec votre soutien, le Canada pourrait enfin avoir Une voix pour la justice!