Syrie: une recette pour la solidarité

28 décembre 2015

Pour la population syrienne qui vit dans des quartiers assiégés, la vie quotidienne est un combat. S’ajoutant à la destruction des infrastructures, au taux de chômage élevé et au manque complet de services, les bombardements sont quotidiens. Ghouta-Est, près de Damas, était autrefois le grenier du pays, mais les activités agricoles ont pratiquement été interrompues par le conflit persistant qui dure depuis près de cinq ans. Les conséquences ont été dévastatrices pour la communauté, qui a perdu ses sources de revenus et son accès à la nourriture, surtout pendant la saison hivernale, lorsque le coût des aliments monte en flèche. 

Développement et Paix soutient l’organisation Aosus, qui surmonte courageusement les obstacles de la guerre en mobilisant la communauté autour d’un projet porteur d’espoir et d’entraide. Ce projet emploie 270 familles, principalement des ménages dirigés par des femmes, pour la mise en conserve de légumes comme des haricots, des poivrons et des aubergines, afin d’assurer la disponibilité de la nourriture pendant les mois d’hiver. Les aliments transformés sont répartis dans des paniers qui sont distribués à 2 000 familles vulnérables. C’est un projet d’une portée considérable, car il fournit non seulement des paniers de vivres aux familles, mais aussi un revenu bien nécessaire aux femmes qui transforment les légumes et de nouveaux débouchés pour les agriculteurs, qui sont encouragés à maintenir leur production. C’est une recette de solidarité communautaire qui fonctionne. 

 

Regardez la vidéo ci-dessous pour voir ce projet inspirant en action. Lorsque vous faites un don pour appuyer les efforts de secours humanitaire de Développement et Paix pour la population syrienne, vous soutenez des projets efficaces comme celui-ci. Faites un don avant le 31 décembre 2015 et le gouvernement canadien doublera votre don!