Une campagne de Développement et Paix contribue à la nomination d’une nouvelle ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité

18 juin 2019

Développement et Paix – Caritas Canada accueille avec joie la nomination le 12 juin dernier, de Mme Jacqueline O’Neill, première ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité.  À ce titre, Mme O’Neill s’assurera du respect des engagements du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, ici, au Canada et ailleurs dans le monde.

Annoncé en septembre 2018, ce poste a comme mandat de piloter la mise en œuvre du Plan national d’action  du Canada consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité ainsi que de sept autres résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, reconnaissant à la fois la vulnérabilité des femmes dans les conflits armés, et l’importance de les inclure dans les processus de construction de la paix.

La nomination de Mme O’Neill est une victoire pour la campagne 2017-2018 de Développement et Paix  Que la paix soit avec elle . Cette campagne met en lumière ces femmes courageuses qui luttent contre la violence afin de bâtir un monde plus pacifique, et demandait au gouvernement canadien d’en faire davantage pour les soutenir.  

Tout au long de cette fructueuse campagne, Développement et Paix a rencontré 63 députés fédéraux afin de les convaincre que les femmes représentaient le meilleur espoir pour la paix dans le monde. Le premier ministre Trudeau a reçu 70 000 messages qui demandaient au gouvernement de renforcer son appui aux femmes artisanes de paix dans les États fragiles et affectés par des conflits. Notre campagne a réussi à mobiliser des Canadiennes et des Canadiens à travers le pays pour le soutien de l’ambitieux Plan national d’action consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité, et pour la création de ce nouveau poste, désormais occupé par Mme O’Neill.

L’idée d’un poste d’ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité avait d’abord été proposée dans une motion parlementaire, déposée par le député d’Etobicoke Centre, Borys Wrzesnewskyj. Développement et Paix avait envoyé une lettre de soutien à cette motion et participé à des consultations de la société civile à ce sujet.

Nous nous réjouissons de la nomination d’une ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité. Cela témoigne de l’héritage du Canada à la construction de la paix dans le monde, et de la force du mouvement de la société civile pour les femmes, la paix et la sécurité », déclare Elana Wright, chargée de programme pour le plaidoyer et la recherche à Développement et Paix.

Mme Wright a aussi partagé avec Mme O’Neill cette réflexion ancrée dans la longue expérience de travail de Développement et Paix avec des organisations de la base dans des régions en conflit: « Pour que son rôle ait le plus grand impact possible, l’ambassadrice devrait adopter une approche qui s’attaque aux causes fondamentales de la violence et des conflits », ajoute Mme Wright.

Développement et Paix – Caritas Canada félicite ses membres, ses donatrices et donateurs, les membres de son personnel ainsi que toutes les élues et tous les élus qui ont travaillé sans relâche pour soutenir ces femmes courageuses qui construisent la paix, au sein de leurs communautés, dans leurs pays et partout dans le monde. Nous poursuivrons notre engagement envers ces femmes de la base dans leur rôle essentiel de prévention des conflits et de maintien de la paix, pour un monde plus juste et plus pacifique.

Pour en savoir davantage sur le travail de Développement et Paix – Caritas Canada sur la mobilisation des femmes pour le développement et la construction de la paix, nous vous invitons à lire cette analyse thématique :  Les femmes au cœur du changement.