Une messe en ligne au Canada en solidarité avec les plus vulnérables dans le monde

2 avril 2020
Montreal

Le 29 mars 2020, Dimanche de la solidarité, l'archevêque de l'archidiocèse de Saint-Boniface, Mgr. Albert LeGatt, a célébré une messe spéciale pour Développement et Paix – Caritas Canada dans la paroisse des Saints-Martyrs-Canadiens à Winnipeg, au Manitoba.

Alors que la COVID-19 forçait la fermeture des églises en ce moment spirituel de grande importance pour les catholiques, la diffusion en ligne de la messe a attiré une large audience de Canadiennes et de Canadiens partout au pays. Malgré l’absence de célébrations du Carême, la messe a permis à Développement et Paix de partager son message de campagne Pour notre maison commune.

En ouverture de son homélie, l’archevêque LeGatt a dit : « Nous voici en ce cinquième dimanche de Carême en des temps inouïs. Nous n’avons jamais été aussi distancés l’un de l’autre physiquement, mais à ce que j’entends, nous n’avons jamais été aussi proche l’un de l’autre socialement. »

Élaborant sur le thème de la lecture de l’Évangile selon Jean 11, 1-45, l’archevêque a demandé : « Est-ce qu’on pleure avec les autochtones de l’Amazonie ? Est-ce qu’on pleure devant ce qu’on leur fait, et ce que l’on fait à la Terre par cupidité, par orgueil ? »

Puis il a ajouté : « Continuons à pleurer avec les pauvres du monde entier, et à voir chacun, selon sa situation, ce que l’on peut faire pour les aider. Les aider à reprendre leur vie, leur communauté et à être liés l’un à l’autre dans la poursuite de la justice et des droits humains. »

Et faisant référence au matériel éducatif et aux outils de plaidoyer proposés par Développement et Paix, Mgr LeGatt a poursuivi :

« Et maintenant, pour l’Église catholique au Canada, ce n’est pas le temps d’abandonner Développement et Paix dans leur travail. Alors comment peut-on aider Développement et Paix à aider les pauvres du monde? En s’informant.

« Développement et Paix a de très belles ressources qui nous aident à comprendre les dynamiques et les réalités de notre monde. Développement et Paix a une campagne de signatures de lettres pour soutenir deux peuples autochtones de l’Amazonie et qui leur dit : nous sommes avec vous; nous pleurons avec vous, pour la Terre, mais nous allons vous aider à vous aider vous-même.

« Et, en ce 5e dimanche du Carême, de ce Carême de partage, continuons à donner. »

L’animatrice de Développement et Paix pour le Manitoba et Thunder Bay, Janelle Delorme, a clos la cérémonie en invitant les gens à faire un don pour le Carême de partage.

Développement et Paix vous invite à visionner cette messe ci-dessous, et remercie tout le monde qui a rendu cette célébration possible.