2012, l’année de tous les dangers au Mali

Dans Urgences
3 juillet 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence
Refugees from Northern Mali find shelter in neighbouring Niger

Vous avez peut-être lu dernièrement les informations relatives à la destruction de sept des seize mausolées saints de la ville de Tombouctou au Mali, par les islamistes du groupe Ansar Dine qui contrôlent la ville depuis le 1er avril 2012.

Nous avons reçu la semaine dernière une analyse du secrétaire général de Caritas Mali (que nous appuyons dans le cadre de la crise alimentaire qui sévit), Théodore Togo, qui présente 2012 comme l’année de tous les dangers au Mali.

Le pays présente aujourd’hui un paysage très sombre, caractérisé par :

  • l’occupation des deux tiers de son territoire ;
  • une crise institutionnelle et une transition difficile ;
  • l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel ;
  • les menaces d’une invasion acridienne ;
  • la crise économique ;
  • et les effets de la guerre de reconquête du Nord du Mali en perspective.

Lisez l'analyse complète sur le site de Caritas Mali.

Vous pourrez aussi voir sur le site de Caritas Mali un résumé avec photos de la visite dans les diocèses, de Gaston Goro, chargé des urgences. Vous pourrez notamment constater les conditions dans lesquelles les livraisons pour la distribution alimentaire doivent se faire.