Au Nigeria, bannis pour du pétrole

28 juin 2016
par 
Khoudia Ndiaye, agente de communications

Les histoires non-dites des exilés environnementaux en pays Ogoni, un rapport nouvellement publié par Social Action, un partenaire de Développement et Paix au Nigéria, décrit les déplacements en cours ainsi que la migration forcée des populations qui subissent la pollution pétrolière en pays Ogoni.

Le rapport présente les histoires cachées des communautés Bue-Leh et Busuu qui vivent dans la zone de gouvernement local  de Khana (État de Rivers), située dans la région du Delta du Niger. Elles ont toutes désertées leurs maisons pendant près d'une décennie, à la suite de déversements de pétrole, d’explosions et d’incendies causés par des installations de deux sociétés pétrolières : Shell Petroleum Development Company (SPDC) et Nigerian Petroleum Development Company (NPDC).

Le nettoyage du pays Ogoni, tel que recommandé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) n'ayant toujours pas débuté, Social Action publie ce rapport pour attirer l’attention sur la dégradation de l'environnement et la nécessité pour le gouvernement ainsi que tous les acteurs responsables, de prendre des actions immédiates pour nettoyer l'environnement, réinstaller et indemniser les membres des communautés déplacées.

Lire le rapport (en anglais)

 

 Une délégation de Social Action sera présente au Forum Social Mondial qui aura lieu à Montréal, du 9 au 14 août 2016. Pour en savoir plus