Campagne d'éducation et de mobilisation | Page 5 | Développement et Paix

Campagne d'éducation et de mobilisation

Madagascar: Vivre à l'ombre d'une mine

11 octobre 2013
par 
Khoudia Ndiaye, agente de communications

La famille Rakotoarimanana vit à Ambohibary, un village situé dans le district de Moramanga, à Madagascar. Le village est entouré de forêts naturelles riches en biodiversité, et la passion de la nature s'y transmet de génération en génération. Le père est le chef de fonkontany, c’est à dire le chef du village et s’occupe de la gestion des affaires courantes de la vie de la communauté. Il a choisi de s’établir ici avec sa femme il y a plus de 40 ans afin d’élever leur sept enfants.

Mots clés: 

À Madagascar, une mine menace la terre et la dignité d’une communauté

9 octobre 2013
par 
Khoudia Ndiaye, agente de communications

L’accès à la terre et la défense de l’environnement sont des sujets majeurs à Madagascar. Les Malgaches sont de grands cultivateurs et comptent parmi les plus grands riziculteurs du monde. Il y a sur la Grande Île environ 14 000 paysans qui pratiquent la riziculture sur des terres irriguées à environ 250 km de la capitale Antanarivo. La famille Rakotoarimanana vit à Ambohibary, un village situé dans le district de Moramanga. L’arrivée d’une mine non loin de leur lieu de vie a entrainé une certaine frustration. « Il y a encore quelques années, nous avions tous les jours de quoi manger.

Mots clés: 

Lancement de la campagne Une voix pour la justice: une belle mobilisation !

8 octobre 2013
par 
Khoudia Ndiaye, agente de communications
The Most Rev. Pedro Barreto, Bishop of Huancayo, Peru, the Most Rev. Nicolas Djomo Lola, Bishop of Tshumbe, DRC and the Most Rev. José Bantolo, Bishop of Masbate, the Philippines.

C’est parti ! Lundi dernier, le 30 septembre, nous avons lancé pour la toute première fois, notre campagne d’automne à Montréal. Dans une ambiance à la fois chaleureuse et militante, une centaine de personnes se sont réunies pour donner une Voix à la justice. De nombreux membres, donateurs, partenaires, alliés, sympathisants et employés de Développement et Paix ont ainsi exprimé l’urgence de se mobiliser aux côtés des populations du Sud durement affectées par des activités minières d’entreprises canadiennes.