Décès de Rija Andriarinosy, directeur du Conseil de développement d’Andohatapenaka (CDA) à Madagascar

8 mai 2014
par 
Khoudia Ndiaye, agente de communications
Rija Andriarinosy (à droite) lors de son passage à Matane, en compagnie de Thérèse Sagna et Denis Vaillancourt, membres de la région de Matane. Photo Brigitte Dubé

C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris le décès de Rija Andriarinosy, directeur général du Conseil de Développement d’Andohatapenaka (CDA) à Madagascar, à la suite d’un accident vasculaire cérébral.

Rija était un précieux collaborateur de Développement et Paix. Il dirigeait les activités du CDA avec qui nous sommes partenaires depuis 1982, année où le Père Jacques Couture a créé ce centre pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion mais aussi appuyer l’autopromotion du quartier d’Andohatapenaka, l’un des plus pauvres de la capitale Antananarivo.

Rija a participé à de nombreuses activités organisées dans le cadre du Carême de partage dans les régions de Québec, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie afin de sensibiliser le grand public sur les réalités vécues par les populations défavorisées de son pays et témoigner de l’aide apportée. Il a d’autre part accueilli, au CDA, des membres de Développement et Paix en provenance du Manitoba, de l’Alberta et du Québec effectuant des voyages de solidarité à Madagascar. Il a également été, durant 3 années, au centre du programme de stages des jeunes participant au programme Québec sans frontières à Madagascar.

Le CDA est un partenaire majeur de la programmation de Développement et Paix à Madagascar depuis plus de 30 ans. Le départ de Rija laissera un très grand vide et il manquera beaucoup à toutes celles et ceux qui l’ont connu et estimé au sein de la famille de Développement et Paix.

Les membres de Développement et Paix organiseront des messes vendredi 9 mai et dimanche 11 mai à Gaspé, Matane, Rimouski et Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Mots clés: