Développement et Paix soutient le travail de Caritas Liban auprès des réfugiés syriens

Dans Urgences
18 octobre 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence
Réfugiés syriens

Interpellé par la crise qui persiste en Syrie, le réseau Caritas internationalis se mobilise pour venir en aide aux plus vulnérables de la région. C’est dans ce contexte que Développement et Paix octroie 50 000 $ d’aide d’urgence à Caritas Liban pour mener à bien son travail humanitaire auprès des réfugiés syriens au Liban.

Plus d’un demi million de Syriens vivent aujourd’hui en dehors de leur pays en raison des affrontements entre forces gouvernementales et forces d’opposition qui ont débuté au début de l’année 2011.

On estime à environ 100 000 le nombre de personnes trouvant actuellement refuge au Liban. Notre contribution à l’appel lancé par le réseau Caritas permettra à Caritas Liban de venir en aide à quelque 3 000 ménages, soit 15 000 personnes, dans la région nord et dans la région de la Bekaa à l’est du Liban. Ces personnes recevront l’aide alimentaire, les trousses de survie, et l’assistance médicale et psychologique qui leur font défaut.

En complément de nos appuis d’urgence, notre travail d’aide au développement au Proche-Orient soutient la vie démocratique et la construction de la paix dans le monde arabo-musulman et le berceau des civilisations judéo-chrétiennes. En effet, pour sortir de la crise immédiate, il faut également travailler avec la population locale à construire un climat propice à un retour à la paix et à une démocratie durable.

Depuis 2006, Développement et Paix appuie ainsi le travail de Caritas Moyen Orient Afrique du Nord (Caritas MONA), et celui du Permanent Peace Movement (PPM), également basés au Liban.

Caritas MONA coordonne le travail en alliance et l’échange d’expertises des 15 membres Caritas de la région. Ce travail fait aujourd’hui partie intégrante d’une aide de grande qualité pour les Syriens dans le besoin, tant en Syrie qu’en Jordanie, au Liban et en Irak.

PPM travaille à la prévention et à la transformation des conflits interreligieux et politiques à la frontière nord-est du Liban avec la Syrie où il déploie son savoir-faire en prévention et résolution de conflits dans les zones de tensions les plus à risque de faire basculer à son tour le Liban dans de graves violences.

Pour Développement et Paix et ses partenaires dans la région, la priorité est d’assurer un appui stratégique aux organisations de la société civile, à la participation active des femmes dans le développement d’alternatives économiques, à l’éducation à la paix et la transformation des conflits, à la participation citoyenne des jeunes et, dans le contexte sensible du Moyen-Orient, en misant également sur la protection des minorités, notamment chrétiennes.

Mots clés: