Fenêtre sur culture

1 août 2017
par 
Yasmine Moutia, stagiaire du groupe QSF en Équateur
qsf 2017 - Casa de la Cultura Ecuador

Six jeunes québécois et québécoises effectuent actuellement un stage d’initiation à la solidarité internationale en Équateur dans le cadre du programme Québec sans frontières (QSF). Elles appuient un partenaire de Développement et Paix, ALER (Asociación Latinoamericana de Educación y Comunicación Popular).

Dans le cadre de leur projet, les stagiaires appuient différentes organisations membres de ALER et établies dans la ville de Quito. La mission d’ALER est de favoriser l’émergence d’une communication radiophonique éducative et de travailler avec d'autres acteurs sociaux pour la démocratisation des communications, pour le développement humain durable et pour la construction de sociétés empreintes de justice, d’équité et de démocratie.

Au courant de leur séjour, le groupe nous partage le récit de leurs expériences. Ici, Yasmine nous parle de son expérience à la Casa de la Cultura (Maison de la culture).

Depuis la fenêtre de mon bureau, j’aperçois la Casa de la Cultura: ce monstre de structure ovale aux écailles de miroirs qui change de couleur selon les humeurs du ciel. J’aperçois les allées et venues de ses nombreux employés; des artistes anxieux venant surveiller la fréquence des visites de leurs expositions; des danseurs folkloriques quittant le théâtre après leur performance; des cinéphiles qui discutent après la projection d’un film à la cinémathèque. Je me sens comme James Stewart dans Rear Window, sauf qu’au lieu d’être témoin d’un événement morbide, j’assiste chaque jour au déploiement de la richesse et de la diversité de ce pays petit en taille, mais grand par sa culture.

La semaine dernière, la consigne qui me fut donnée au travail était celle de songer à une idée de spot publicitaire pour la nouvelle radio FM de la Casa de la Cultura, Cultura FM 100.9. J’ai été ravie d’apprendre que l’une de mes idées avait été retenue par mes jeunes collègues du département audiovisuel, et que le lendemain il était prévu que nous allions prendre la camera et le micro pour la réaliser.

Bryan filmant un artiste peintre a la Casa de la Cultura

Bryan filmant un artiste peintre a la Casa de la Cultura

Le jour suivant, Bryan, Omar et moi-même sommes allés solliciter l’aide de différent.e.s membres de la Casa de la Cultura (artistes, employé.e.s, étudiant.e.s..) afin que ceux et celles-ci participent à notre projet de spot publicitaire. L’idée était la suivante: filmer une douzaine de personnes de sexe, âge, et ethnie différents prononçant chacune un mot référant à la culture. Ceci dit, les mots n’ont pas été choisis arbitrairement: ils ont tous été sélectionnés minutieusement depuis la définition qui en ai faite dans la Loi organique de la Culture.

Quelques heures de montage plus tard, le résultat est plutôt sobre, sans prétention, mais efficace. Voici une des trois vidéos que nous avons réalisées :