Hommage de Développement et Paix à madame Rita Dolan-Caron

26 octobre 2017

Développement et Paix, l’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église catholique créé par les évêques canadiens en 1967, célèbre cette année son 50e anniversaire. À cette occasion l’organisme désire témoigner sa gratitude à des membres et groupes-partenaires dont la contribution est particulièrement significative pour la réalisation de sa mission. Un certificat de reconnaissance émis par le conseil national, sa plus haute instance de gouvernance, leur est offert, signe tangible de l’honneur qui leur est dévolu.

En mai dernier, lors de l’ assemblée générale annuelle de la section diocésaine de Développement et Paix, furent soulignés l’apport des évêques Albertus Martin, Raymond  St-Gelais et André Gazaille et de leur représentant au conseil diocésain de Nicolet Jean-Denis Lampron, celui des personnes ayant assumé la présidence de ce conseil  (Denis  Lévesque, Jean-Claude Le Vasseur, Benoît Roberge, Jean-Guy Marcotte,  Claudette Grenier), ainsi que de  groupes-partenaires dont la Communauté des Sœurs de l’Assomption de la Sainte-Vierge et de l’une de leur représentante, Sr Pierrette Leclerc , de Solidarité Nord Sud des Bois-Francs et du Festival de la Paix de Victoriaville. Aujourd’hui nous   rendons hommage à madame Rita Dolan-Caron. 

Le 31 mai 1982 Mgr Albertus Martin autorisait la tenue du premier conseil diocésain de Développement et Paix et y nommait madame Dolan-Caron comme trésorière. En plus de cette tâche, qu’elle assumait avec toute la rigueur requise, elle était la responsable diocésaine de l’organisme, contribuant à sa consolidation dans le diocèse. En tant que relationniste à l’évêché, cette journaliste professionnelle respectée de ses pairs, ayant notamment travaillé à leurs côtés dans les médias écrits et parlés de Trois-Rivières, Drummondville, Sorel, Nicolet, savait mettre ses compétences au service de l’Église diocésaine. Grâce à elle les nouvelles de Développement et Paix « Témoin d’un Dieu qui Est pour un Monde Nouveau » étaient bien présentes dans les hebdos régionaux. Convaincue des effets positifs de Développement et Paix, nourrie entre autres par un séjour solidaire au Bénin qui lui avait permis de rencontrer de nos partenaires de ce pays, elle rapportait avec justesse les actions de justice sociale entreprises pour l’amélioration des conditions de vie des communautés appauvries du Sud. 

 

Au nom de nos membres au Canada et de nos partenaires du Sud, nous vous disons « MERCI INFINIMENT MADAME DOLAN-CARON ! »

Jean-Denis Lampron
Président du conseil national de Développement et Paix

Micheline St-Arneault
Présidente du conseil diocésain de Développement et Paix Nicolet