Incidents de sécurité à Dadaab au Kenya

Dans Urgences
4 juillet 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence

Développement et Paix appuie le projet Kambioos WASH (Water Sanitation & Hygiene) en collaboration avec Catholic Relief Services (CRS) à la frontière du Kenya et de la Somalie. Kambioos est un des camps de réfugiés faisant partie du complexe de camps de réfugiés de Dadaab – le plus grand au monde. Depuis quelques jours une vague d’incidents de sécurité sont survenus et CRS nous a fait parvenir les informations suivantes :

  • Le 29 juin, en dehors de l’enceinte du Conseil norvégien pour les réfugiés (CNR) à IFO, 2 chauffeurs et un entrepreneur ont été tués et un autre chauffeur kenyan a aussi succombé à ses blessures. Durant cette même attaque, quatre humanitaires étrangers (dont 2 Canadiens) et un chauffeur kenyan ont été enlevés et conduits vers la frontière de la Somalie. C’est près de Dobey, à la frontière du Kenya et de la Somalie, que les forces kenyanes et somaliennes ont localisé et secouru les 4 travailleurs humanitaires. Ayant subi quelques blessures mineures ceux-ci ont toutefois été amenés à Nairobi pour des évaluations médicales.

  • Le 1er juillet, des coups de feu ont été tirés et des grenades ont été lancées dans la Cathédrale catholique centrale et dans l’église African Inland à Garissa (approximativement à 2 heures des camps de Dadaab). Dix-sept individus ont trouvé la mort et quarante autres ont été grièvement blessés. Cette histoire n’est pas terminée et, au moment d’écrire ces lignes, les auteurs de ces crimes n’ont pas encore été capturés.

  • Tous les membres du personnel de CRS sont sains et saufs, mais toute circulation vers les camps a été suspendue le vendredi 29 juin.