L'art de la reconstruction

14 décembre 2011
par 
François Gloutnay, agent de communications

Walgens Pierre Jean et Patrick Lafontant, deux jeunes peintres haïtiens, ont de quoi être fiers. Leurs œuvres, des toiles de grandes dimensions sur la thématique de la reconstruction, sont actuellement exposées au Musée du Panthéon national haïtien.

Dès leur arrivée à Port-au-Prince, les membres de la mission de solidarité conjointe CECC-Développement et Paix se sont empressés d'aller au musée rencontrer les deux artistes et voir les vingt-quatre tableaux de l'exposition. L'initiative de cette exposition revient à l'Association pour la promotion de la santé intégrale de la famille (Aprosifa), un organisme qu'appuie Développement et Paix, et qui œuvre dans les bidonvilles situés au flanc du Morne de l’Hôpital, une colline qui surplombe Port-au-Prince. Depuis quinze ans, l'organisme a tissé des liens entre les familles et a bâti un vaste réseau communautaire qui intervient dans les domaines de la santé et du développement économique.

Les enfants de ces familles, traumatisés par le séisme du 12 janvier 2010, trouvent à l'Aprosifa un espace où ils peuvent « découvrir leurs potentialités », comme le dit Lody Auguste, coordonnatrice de l'organisme. Ateliers d'arts plastiques, de percussions et de recyclage des déchets plastiques sont offerts aux jeunes. La reconstruction est un art.

Valdimir Pascal, Rétroviseur sociale de la reconstruction,
acrylique sur canevas.


Walgens Pierre Jean, Haïti dans mes rêves, acrylique sur canevas.

Patrick Lafontant, À l'heure de la reconstruction, acrylique sur canevas.

Regardez plus de photos dans cet album Flickr.

Mots clés: