Mascarade de justice pour un journaliste de la radio Bonesha

10 mai 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence

Un journaliste de notre partenaire Radio Bonesha et correspondant de Radio France Internationale au Burundi, Hassan Ruvakuki, est accusé de « participation à des actes de terrorisme » et le Procureur général a requis la peine à perpétuité contre le journaliste et les 22 autres mis en cause dans ce dossier.

Le directeur de la radio, Patrick Nduwimana, mentionne plutôt que Hassan « faisait son travail de journaliste d'investigation en allant en Tanzanie interviewer un chef rebelle qui avait déclaré officiellement la guerre contre le pouvoir actuel. Quoi d'anormal pour un journaliste ? Ce n'est pas la première fois dans l'histoire de ce pays que des journalistes vont interviewer des chefs rebelles ».

Reporters sans frontières indique dans un communiqué que « malgré la mobilisation des avocats de la défense, de son média, d’organisations non gouvernementales et d’institutions comme l’Ordre des avocats de Paris, les autorités burundaises restent sourdes aux appels en faveur du respect des règles du procès équitable. Le combat judiciaire se poursuivra s’il le faut jusqu’à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples ».

L'association du Barreau américain (American Bar Association - ABA) s'est dite « profondément préoccupée par ce qui apparaît être un procès frivole ciblant les membres de la presse ».

Radio Bonesha et Développement et Paix sont partenaires depuis le début des années 2000.