Message du nouveau président de Développement et Paix

14 décembre 2012
par 
Pat Kennedy, président, Développement et Paix

Chers membres et amis de Développement et Paix,

Il y a maintenant plus d’une semaine que j’ai été élu par acclamation comme président de Développement et Paix. Je tiens à remercier les membres du conseil national de leur vote de confiance. Je suis persuadé que grâce à la force de notre foi et de notre collaboration dans un esprit d’amour et d’espoir, nous, gens ordinaires, pourrons accomplir des choses extraordinaires.

Un comité exécutif du conseil national nouvellement élargi contribuera à faire en sorte que les voix des quatre coins du pays sont entendues entre les trois réunions du conseil national. Je pense que les nouveaux membres du comité exécutif représentent la diversité et les forces des membres du conseil national.

Je souhaite la bienvenue au comité exécutif :
la vice-présidente : Ariane Collin (membre jeunesse francophone);
la trésorière : Wambui Kipusi (membre de l’Ontario);
le secrétaire : Ray Temmerman (membre du Manitoba); et les nouveaux membres élus hors cadre (sous réserve de l’approbation des règlements généraux modifiés proposés) : Dick Mynen (Colombie-Britannique), Robert Thomson (Ontario) et Gilles Halley (Nouveau-Brunswick).

Jusqu’à l’approbation des nouveaux amendements proposés aux règlements généraux, Mgr Richard Grecco restera membre du comité exécutif à titre de représentant de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).

C’est sans doute un euphémisme de dire que de nombreux défis attendent notre organisation et notre mouvement. Comme organisation, nous nous trouvons à vivre une transformation fondamentale. Les membres et le personnel traversent une période de transition de l’ancien au nouveau.

Comme mouvement, des questions sont soulevées au sujet de l’orientation que prend Développement et Paix, à savoir si nous restons fidèles à nos valeurs et principes fondateurs, et comment nous comprenons et réalisons notre identité catholique en relation avec nos évêques et avec l’Église. Des critiques publiques sont formulées à l’intérieur et à l’extérieur sur une série d’enjeux. Ces défis et questions ont été entendus et il faudra s’y atteler sans tarder.

Lors de notre rencontre récente, par résolution, les membres du conseil national ont réitéré l’importance du plaidoyer comme volet important de notre programme au Canada, et comme un besoin fondamental exprimé à de nombreuses reprises par plusieurs de nos partenaires dans le Sud. Ces partenaires nous disent que notre travail d’éducation au Canada et de plaidoyer pour la justice sociale en leur nom est tout aussi important, sinon plus important et significatif, que le financement que nous offrons à leurs programmes et projets.

La résolution demandait que notre comité de liaison permanent avec la CECC propose un énoncé affirmant notre double mandat, notre identité catholique et laïque et notre engagement envers le plaidoyer, nos partenaires au Sud et notre collaboration avec les évêques catholiques du Canada. Fait à signaler, lors de notre récente discussion avec l’archevêque Richard Smith, président de la CECC, ce dernier a réitéré l’importance du plaidoyer dans la mission et le mandat de Développement et Paix.

Reconnaissant que Développement et Paix traverse une période significative de transformation et de transition, les membres du conseil national ont également discuté de la possibilité de lancer un processus de réflexion nationale pour donner aux membres et à d’autres intervenants l’occasion de réfléchir à l’avenir de l’organisation et du mouvement. Cette idée fera l’objet de discussions plus approfondies durant notre réunion de mars 2013. Tout commentaire de votre part sur cette question sera le bienvenu.

Le conseil national a également adopté une résolution réclamant une action de plaidoyer immédiate et concertée en réponse à la position sur l’aide internationale proposée dans un récent discours du ministre responsable de l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Le personnel est en train de travailler à son élaboration et nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette initiative et action.

Merci de votre intérêt qui vous a amené à lire ce message et à visiter le site Internet de Développement et Paix. J’ai l’intention d’utiliser ce blogue pour partager des idées et des réflexions, et pour le dialogue continu avec des membres et avec d’autres. Un dialogue fondé, je l’espère, sur un esprit de respect mutuel.

Alors que nous nous préparons à Noël, puissions-nous puiser de la force dans nos réflexions, nos prières et nos célébrations eucharistiques de l’Avent. Merci de bien vouloir garder dans vos prières Développement et Paix, nos partenaires, nos membres, notre personnel, nos évêques et nos prêtres.

Je saisis cette occasion pour vous souhaiter à toutes et à tous un Noël béni en compagnie de vos proches.

Dans la paix, la solidarité et la foi,

Pat Kennedy
Président
Développement et Paix