Notre travail auprès de la radio communautaire ALER

26 juillet 2016
par 
Meaghan, accompagnatrice du groupe de stagiaires QSF Équateur 2015-2016

Six jeunes québécoises effectuent actuellement un stage d’initiation à la solidarité internationale en Équateur dans le cadre du programme Québec sans frontières (QSF). Elles appuient actuellement un partenaire de Développement et Paix et partagent avec nous le récit de leurs expériences.

Stage d’initiation à la solidarité internationale en Équateur dans le programme QSFReprésentants d’ALER, réunis des quatre coins du continent pour discuter de la mise en œuvre du nouveau plan stratégique.

Il est 10h du matin. Pendant que Daniela et Charline font des comptes rendus des nouvelles, réorganisent la bibliothèque, développent des programmes de radio, je m’occupe d’assurer un suivi auprès des partenaires ou encore de préparer une série de vidéos pour l’Association Latino-Américaine d’éducation et de communication populaire (ALLER), un partenaire de Développement et Paix auprès de qui le stage s’effectue.

Tout à coup, une voix nous interpelle par le biais de l’intercom : « Camarades, vous êtes invités à prendre le café dans la salle commune. »

Les cultures se mélangent et le résultat est impressionnant, même s’il est parfois difficile de suivre le fil des discussions avec ces multiples voix passionnées qui s’empilent ! Mais ce rituel quotidien, notre version miniature des Nations Unies, qui représente un moment où nous priorisons l’esprit de partage et de communauté, me comble, m’inspire et me motive. Les multiples slogans de l’organisme : « Passion pour la vie », « Dans le monde depuis notre monde », « Touchant et passionnant »…prennent alors tout leur sens.

Activité d’introduction à l’histoire des dictatures en Amérique Latine organisée par ALERActivité d’introduction à l’histoire des dictatures en Amérique Latine organisée par ALER lors de la semaine d’orientation.

ALER travaille en Amérique latine et dans les Caraïbes, surtout à travers la radio, pour assurer la démocratisation de l’information et le droit de toutes et tous à la communication. Cela parait simple, mais la réalité est très complexe. Dans ce contexte multilingue, multiculturel, marqué par la colonisation, les dictatures, les guerres, les virages politiques à gauche puis à droite, l’idée de dépasser les frontières pour arriver à une certaine forme d’unité peut parfois sembler utopique. Mais mon expérience chez ALER me redonne la force de croire que, petit à petit, pas à pas, café par café, nous pouvons atteindre l’impossible.

Le café du jour : un gâteau pour fêter les anniversaires du mois.Le café du jour : un gâteau pour fêter les anniversaires du mois.