Premiers contacts

16 juin 2016
par 
par Luc Paré, membre du diocèse de Québec

Du 1er au 20 juin 2016, huit membres de Développement et Paix de l’Est du Québec, accompagnés de leurs deux personnes animatrices, vont vivre un séjour de solidarité au Cambodge. Ils vont y rencontrer et côtoyer des partenaires de notre organisme qui œuvrent dans les régions de Phnom Phen, Kampot, Siem Reap, Battambang et Ratanakiri.

La dernière journée, d’une durée de 35 heures, a été bien remplie: 14 000 kilomètres de vol et 21 heures dans le ciel. Notre première matinée a été l’occasion de nous reposer à notre hôtel de Phnom Penh.

Ensuite, nous sommes partis à la rencontre d’un premier partenaire de Développement et Paix, NGO Forum, une organisation qui crée des liens entre les ONG tant cambodgiennes qu’internationales et le gouvernement du pays. NGO Forum met en œuvre des actions sur des sujets reliés à la vie quotidienne, à l’environnement et au développement économique.  L’organisme dispense également de l’information et effectue des recherches sur ces sujets.


« Développement et Paix fait la promotion de la démocratie et la démocratie est indispensable pour notre action », a souligné Tek Vanerra, directeur général de NGO Forum. L’appui financier reçu de Développement et Paix nous permet de mieux lutter contre la pauvreté.

Le deuxième partenaire que nous avons rencontré est le YRDP. Quel vent de fraîcheur! Quelle jeunesse active et engagée! Le YRDP organise des formations pour apprendre aux jeunes à s’intéresser aux enjeux politiques de la société cambodgienne. À l’école, c’est « écoute et reçois ». Avec YRDP, les jeunes doivent réfléchir et rencontrer des gens sur le terrain. Après une formation, ces jeunes pourront, par exemple,  aller visiter des villages et devenir des « observateurs des droits humains ». Ce n’est pas dans les médias censurés du Cambodge que les jeunes peuvent apprendre les rudiments de la vie démocratique.

Leur plus grand rêve ? « La paix complète et la liberté pour mon pays ainsi qu’un peuple plus qualifié », nous a déclaré un des jeunes que nous avons rencontré. «Que le Cambodge soit vraiment dans la démocratie », a ajouté une autre jeune.

Plus de 60 000 jeunes universitaires ont été formés par YRDP depuis 2008. Ce sont des jeunes provenant de toutes les provinces du Cambodge, qui fréquentent les universités de Phnom Penh. Ces partenaires sont les yeux, le cœur et les bras de notre entreprise de solidarité sociale et internationale.

Sur ce, je vous souhaite une très bonne nuit!

Orkun! Merci!

 Pour en savoir plus sur le voyage de solidarité au Cambodge, visitez régulièrement le blogue des participantes et des participants.