Prison à vie pour Hassan Ruvakuki, journaliste à la radio Bonesha

4 juillet 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence
Radio Bonesha

Le 10 mai dernier, Développement et Paix faisait part du simulacre de procès de Hassan Ruvakuki, journaliste à Radio Bonesha (partenaire de Développement et Paix au Burundi) et correspondant auprès de Radio France internationale (RFI). Accusé de participation à des actes de terrorisme, il a maintenant été condamné à la prison à vie. Treize de ses coaccusés ont également été condamnés à la même peine de perpétuité et 9 autres à 15 ans de servitude pénale. 

La Commission nationale indépendante des Droits de l’Homme au Burundi (CNIDH) rappelle que le Burundi a signé des traités internationaux garantissant le droit à un procès équitable, la présomption d’innocence et à un juge compétent et impartial.

Reporters sans frontières (RSF) et RFI sont plus virulents en indiquant dans un communiqué que « Hassan Ruvakuki n’a pas eu droit à un procès équitable. Juges incompétents et partiaux, mépris des droits de la défense, condamnation décidée par avance sur la base d’arguments fallacieux : tout indique qu’il s’agit d’un règlement de compte de nature politique ». L’avocat du journaliste fera appel de ce jugement.

Entretemps, la campagne de dénonciation et de protestation du verdict adoptée fait rage au Burundi et celle-ci pourrait entraîner des débordements malheureux.

Mots clés: