Réflexion hebdomadaire du 14 avril, Sixième dimanche de Carême

8 avril 2019
par 
Kathleen Ladouceur, chargée du programme des écoles catholiques de l’Alberta à Développement et Paix

Dimanche des Rameaux et de la Passion

Évangile: Luc 19, 28-40 ET Luc 22, 14-23, 56

Être un peuple pascal pour un monde en désarroi

Le dimanche des Rameaux, nous sommes en chemin vers la Croix. Jésus entre à Jérusalem dans un climat de fête. Nous, le peuple, nous lui faisons un accueil triomphal, car nous sommes convaincus que notre roi vient revendiquer son trône et inaugurer son règne. Mais Jésus nous dit de ne pas nous battre pour lui à l’heure où il est arrêté, qu’on le crucifie et qu’il meurt. L’Évangile d’aujourd’hui se termine avec la mort de Jésus. Ces événements sont bouleversants pour nous aujourd’hui comme ils l’étaient pour ses disciples à l’époque.

Les disciples s’attendaient à ce que Jésus prenne le pouvoir; le voilà au tombeau. Ils se cachent, ils affirment ne pas savoir qui il est. Ils en viennent même à se demander s’ils l’ont jamais vraiment connu. Et pourtant, ils ont cru en lui, ils ont été témoins de ses miracles et ils ont reçu son enseignement. Mais comment se fait-il qu’on l’ait mis à mort? Et maintenant? Imaginez leur désarroi : reverront-ils jamais leur ami? Et le jour viendra-t-il où la sécurité et la beauté du Royaume de Dieu deviendront réalité?

Nous connaissons la fin de l’histoire. Nous savons que la Résurrection, c’est la semaine prochaine. D’ailleurs, la célébration de l’Eucharistie du dimanche des Rameaux célèbre déjà la Résurrection. Nous sommes dans l’attente de la joie de Pâques.

Pour celles et ceux qui ont été forcés de fuir leur foyer à cause de conflits armés, de la discrimination, d’un cataclysme environnemental ou de mégaprojets de développement, la fin de l’histoire n’est pas aussi simple. Ces personnes vivent dans l’incertitude et le désarroi.  Elles vivent jour après jour dans l’ombre de la mort. Comment allons-nous leur répondre? Pouvons-nous devenir la communauté qui porte la joie et la lumière de la Résurrection dans les lieux de ténèbres, et répondre de manière concrète aux besoins profondément humains de celles et ceux qui ont dû fuir leur foyer?

C’est pourquoi je vous invite à partager le chemin! Partagez le chemin du Carême en faisant le point, en réfutant les mythes au sujet des communautés persécutées, en vous solidarisant avec celles et ceux qui vivent dans la précarité. Portez l’espérance de la Résurrection même à l’heure des ténèbres. Édifiez une culture de la rencontre. Soyez l’Église. Soyez le Christ pour le monde. Soyez le peuple pascal pour celles et ceux qui continuent de vivre dans le désarroi.  Partagez le chemin!


Une nouveauté du Carême 2019, nos six réflexions hebdomadaires feront le pont entre le texte d’Évangile proposé pour la liturgie dominicale et notre thème de campagne. Elles seront publiées chaque lundi sur notre site internet ou accessibles dans la section RessourcesPartagez le chemin avec nous! 

 

 

À vos crayons!

Pour les familles avec de jeunes enfants, nous vous invitons à découvrir les réflexions hebdomadaires du Bulletin familial 2019. Chaque réflexion est accompagnée d’une illustration. Cliquez sur l’image pour télécharger l’illustration ainsi que la réflexion de ce dimanche.

 Téléchargez l'image.

 Téléchargez le Bulletin familial 2019.