Semaine de mobilisation: le temps est venu de rencontrer votre personne députée!

12 novembre 2013
par 
Kelly Di Domenico, agente de communications

Cette semaine, des citoyennes et des citoyens de partout au pays rencontreront leur député fédéral pour lui transmettre un message important des collectivités du Sud : les entreprises minières canadiennes qui ne respectent pas leurs droits doivent répondre de leurs actes.

C’est pourquoi Développement et Paix se joint à plusieurs organisations au pays pour appeler le gouvernement fédéral à créer un poste d’ombudsman pour l’industrie extractive canadienne.

Ainsi, nous invitons cette semaine les Canadiennes et les Canadiens à profiter de la présence des personnes députées dans leur circonscription pour échanger avec elles au sujet des agissements des compagnies minières canadiennes dans les pays du Sud. Cette rencontre sera l’occasion de faire valoir l’importance d’établir un poste d’ombudsman, ici au Canada, pour enquêter sur les plaintes des collectivités qui subissent les effets néfastes de cette industrie.

Depuis le lancement de la campagne Une voix pour la justice à la fin septembre, des milliers de personnes ont manifesté leur appui à cette initiative en signant une carte d’action. En outre, de nombreuses personnes qui ont communiqué avec leur député via notre site Web ont reçu une réponse favorable, démontrant l’intérêt et l’appui des élus pour cette proposition.

Certains membres de Développement et Paix ont déjà eu l’occasion d’échanger avec leur député comme le groupe de Repentigny qui a rencontré le député Jean-François Larose, tandis que d’autres sont sortis dans la rue pour sensibiliser le public à la réalité sur le terrain.

Notamment, Alexandra Elena Cadar, jeune membre de Développement et Paix, s’est rendue avec des collègues dans un marché populaire de Montréal pour sensibiliser les gens et obtenir des appuis. « Plus je parlais de la campagne, plus je gagnais en courage et en enthousiasme. Mon désir de parler de la cause se voyait à l’étincelle qui brillait dans mes yeux et au sourire qui animait mes lèvres et mon cœur. Plusieurs personnes ont signé la pétition sans hésiter », a-t-elle déclaré.

Nous désirons souhaiter bon succès à tous ceux et celles qui visiteront leur personne députée cette semaine. Nous remercions également toutes les personnes qui l’ont déjà fait ou qui comptent mener d’autres actions en soutien à la campagne. Par votre solidarité et votre engagement envers ces collectivités qui souffrent au quotidien des effets de l’extraction minière, vous inspirerez sûrement d’autres personnes à agir.

S’il vous est impossible de rencontrer votre personne députée cette semaine, vous pouvez tout de même passer à l’action, par exemple, en diffusant la vidéo de la campagne au sein de votre réseau, en invitant vos amis et votre famille à signer la carte d’action, en partageant notre action en ligne via Facebook ou Twitter, ou même en allant dans la rue pour faire signer la pétition de la campagne.

Par ailleurs, si vous réussissez à rencontrer votre personne députée, n’oubliez pas de soumettre un rapport de rencontre pour nous faire part de vos résultats. Nous attendons de vos nouvelles!

Mots clés: