Suivi au sujet des changements dans la politique canadienne d’aide au développement

Dans Plaidoyer
1 mars 2013
par 
Ryan Worms, directeur adjoint, programmes au Canada

Chers membres et sympathisants de Développement et Paix,

Depuis le lancement de notre campagne d’automne 2012 soulignant nos préoccupations concernant les nouvelles orientations des politiques d’aide internationale du Canada, de nombreuses rencontres ont été organisées, à travers le pays, par des groupes locaux de Développement et Paix avec leurs députés. Lors de ces rencontres, les membres de l’organisme ont mis de l’avant la nécessité de remettre au cœur des orientations et des stratégies de l’aide canadienne internationale les besoins des plus pauvres et des plus défavorisés de par le monde dans la poursuite d’alternatives durables aux structures économiques, politiques et sociales injustes.

Nous souhaitons remercier et féliciter les personnes organisatrices de ces rencontres ainsi que les représentants de tous les partis politiques qui ont accepté de dialoguer ouvertement sur ces enjeux.

Nous voulons également encourager d’autres membres et sympathisants à approcher leur député, mais aussi les autorités religieuses et leurs proches afin de continuer cet effort collectif et de porter notre message encore plus loin.

Afin de vous appuyer dans vos rencontres, nous avons développé un document des principales questions à aborder lors des discussions pour vous guider dans la préparation de vos interventions auprès de vos interlocuteurs.

Après vos rencontres, nous vous demandons de bien vouloir contacter la personne animatrice de Développement et Paix de votre région et de lui donner un compte rendu, des photos, des témoignages ou tout autre matériel pour illustrer vos échanges.   

Nous vous remercions à l’avance pour tout le temps et le travail investis dans la réalisation de cette campagne. Nous restons convaincus qu’un dialogue ouvert, respectueux et constructif avec nos représentants politiques et avec des groupes locaux et nationaux auxquels nous participons pourra permettre aux politiques canadiennes d’aide internationale de favoriser un véritable développement humain intégral. Notre objectif est un développement qui assure que tout être humain ait le droit de vivre dans la plénitude, de réaliser son plein potentiel économique, politique, social, culturel, spirituel et de participer aux décisions qui jalonnent la construction de sociétés plus justes.

En décembre dernier, suite à une résolution du conseil national de Développement et Paix,  M. Patrick Kennedy, président du conseil national et M. Michael Casey, directeur général de Développement et Paix, ont écrit à M. Julian Fantino, ministre de la Coopération Internationale pour exprimer nos préoccupations concernant la politique du gouvernement canadien qui met l’accent sur des partenariats avec les entreprises et la promotion des intérêts économiques du Canada à l'étranger, avec une priorité accordée aux sociétés impliquées dans l'extraction des ressources.

Nous avons demandé au Ministre Fantino de rencontrer Développement et Paix pour partager les leçons apprises de nos 45 années d’expérience de travail avec des partenaires d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Nous voulions explorer des solutions innovatrices aux défis de développement que nous rencontrons qui respecteraient la Loi sur la responsabilité en matière d’aide au développement officielle. Enfin, nous voulions honorer l’engagement des Canadiennes et Canadiens à obtenir un monde meilleur et un meilleur futur pour les générations à venir.

Le ministre nous a répondu le 5 février 2013 en nous exprimant ses regrets de ne pouvoir rencontrer nos représentants, mais il a cependant suggéré une rencontre avec des directeurs généraux de son département.

Le directeur général de Développement et Paix, Michael Casey, rencontrera des directeurs de l’ACDI à la fin de mars 2013. Nous vous tiendrons informés des progrès de ce dialogue.

 Principales questions à aborder lors des discussions

Mots clés: