Un jubilé pas tout à fait comme les autres

5 décembre 2017
par 
Sr. Géraldine Parent et Sr. Rita Poirier

En ce dimanche des Missions, 22 octobre 2017, le diocèse de Moncton célèbre d’une manière toute spéciale le jubilé d’or de Développement et Paix.

En effet, c’est en 1967 que «Développement et Paix» a été fondé par la Conférence des évêques catholiques du Canada en réponse à la déclaration du Pape Paul VI dans son encyclique  Populorum Progressio : ‘‘ Le développement est le nouveau nom de la paix.’’ 

Mission de Développement et Paix : Financé par les collectes de fonds dans les paroisses, les dons individuels et des subventions gouvernementales, cet organisme a pour mission de soutenir des partenaires dans les pays du Sud qui mettent de l’avant des alternatives aux structures sociales, politiques et économiques injustes. Dans ce but, il prend les moyens de sensibiliser la population canadienne aux causes de l’appauvrissement des peuples et de la mobiliser dans des actions de changements. Depuis sa création, Développement et Paix a ainsi soutenu 15 200 initiatives locales dans des domaines comme l’agriculture, l’éducation, l’action communautaire, la consolidation de la paix et la défense des droits humains dans 70 pays. Ses 13 000 membres sont déterminés à appuyer les pauvres dans leur lutte pour la justice dans les pays du Sud.

À l’occasion de ce jubilé, Mgr Valéry Vienneau, entouré de dix con-célébrants, préside l’Eucharistie du dimanche, à 2h00 de l’après-midi, en l’Église du Christ Roi où tous les paroissiens du diocèse ont été invités. La chorale internationale de l’Université de Moncton apporte à cette célébration une animation multilingue à la fois priante et festive. 

Invités ensuite à une petite réception au sous-sol de l’église, nous nous retrouvons nombreux pour partager un léger goûter et un moment de conversation amicale avec d’anciennes connaissances et d’autres, plus récentes. Le président du comité diocésain de Développement et Paix nous donne alors une vue d’ensemble des activités en cours de réalisation. Puis il procède à la remise de certificats de reconnaissance à dix-sept personnes dont deux Filles de Jésus qui ont participé aux activités de Développement et Paix dans le diocèse pendant plusieurs années. 

Portant le souci de la promotion humaine selon l’Évangile (R.V. 10), nous continuons à nous intéresser aux activités de cet organisme et à y apporter notre collaboration selon nos possibilités.

  

 Sr Géraldine Parent et Sr Rita Poirier, Moncton, Province Canada