Un pas à la fois, nous irons plus loin ensemble!

7 septembre 2017
par 
Claire Lavoie, diocèse de Chicoutimi
Pèlerinage la rencontre de Saint-Antoine

Dans le cadre du 50e anniversaire de Développement et Paix, le conseil diocésain a pensé se joindre à un groupe pour faire un pèlerinage. C’est avec beaucoup d’ouverture que le groupe d’Alma Pèlerinage la rencontre de Saint-Antoine nous a ouvert les portes et nous a accueilli avec beaucoup de chaleur. Donc 7 personnes membres et sympathisantes de Développement et Paix provenant de différents diocèses ont chaussé leurs espadrilles et sont parties d’Alma le 11 juin dernier avec plus de 130 autres personnes pour se rendre au Lac Bouchette le 13 juin et participer à la messe présidée par Mgr Rivest en l’honneur de St-Antoine.

Comme le dit si bien une chanson : « 67 km à pieds ça usent…les souliers » mais ça travaille aussi le cœur et la façon de voir une région, une vie. Voici quelques témoignages :

"Marcher le pèlerinage de St-Antoine m'a permis de vivre une expérience de fraternité et de solidarité avec les  gens lancés sur les chemins par les guerres et les conflits. Ces trois jours de marche furent pour moi une expérience parfois douloureuse, je dois l'admettre, mais remplie aussi de joie et de contacts chaleureux avec les membres de Développement et Paix et avec les pèlerins de St-Antoine. Je suis très contente d'avoir vécu cette expérience enrichissante. Merci à toute l'équipe!" Élisabeth Desgranges, animatrice D&P pour l’est du Québec.

« Première expérience pour moi d’un pèlerinage qui dure trois jours! Je le faisais en solidarité avec toutes le femmes qui marchent soit pour aller chercher de l’eau, soit pour quitter une situation de guerre, soit pour aller chercher leur enfant à la garderie après leur travail ou celles qui manifestent pour plus de justice et de paix. » Claire Lavoie, conseil diocésain Chicoutimi.

« La chose la plus importante de la marche est de partager un chemin, ensemble, avec des amis et amies. » Ivan Suarez, diocèse de Québec.

« Réfléchir, et peut-être prier, avec ses pieds, la marche le permet. Après quelques kilomètres, les courbatures et douleurs sont noyées dans le paysage enchanteur du Lac St-Jean. Quelle belle expérience que ce pèlerinage où nous avons vécu des moments de fraternité, de partage, de témoignages… et de marche. Merci au comité organisateur de nous avoir laissé une place dans le programme d’animation pour témoigner de nos expériences à D&P! » Luc Paré, diocèse de Québec.

« Cette marche est pour moi une partie d’un rêve réalisé. Quand j’ai eu votre proposition de participer à cette activité dans le cadre du 50e de D&P, je me suis senti appelé à partir avec vous, malgré mes appréhensions et encore une fois j’ai compris qu’ensemble nous irons plus loin que ce à quoi nous avions pensé. » Jean-Émile Valois, diocèse de Baie-Comeau.

Merci encore une fois au comité organisateur pour son ouverture et son accueil.
Claire Lavoie, diocèse de Chicoutimi