Une façon d’aider qui me plaît…

10 juin 2013
par 
Gabrielle Dupuis, membre de Développement et Paix

Des membres de Développement et Paix effectuent actuellement un voyage de solidarité à Madagascar, en compagnie de deux animatrices régionales. Dans les semaines à venir, ils visiteront des organisations locales soutenues par Développement et Paix et partageront avec nous le récit de leur visite et de leurs expériences.

L’une des choses qui était importante pour moi durant ce voyage était d’en apprendre davantage sur les notions de charité et de justice. Je viens tout juste de terminer mes études secondaires et j’ai beaucoup d’amis et de camarades de classe qui ont choisi de préparer un voyage humanitaire afin de proposer leur aide à des orphelinats ou de bâtir une école dans un village défavorisé. Je ne cherche pas à critiquer leurs efforts mais je préfère travailler du côté de la justice. Je souhaite m’engager auprès de gens qui veulent non seulement rectifier une situation injuste mais qui réfléchissent également aux causes de cette situation et qui cherchent une solution durable pour l’avenir. C’est la raison pour laquelle je suis fière de m’engager aux côtés d’un organisme tel que Développement et Paix.

Les partenaires de Développement et Paix que nous avons rencontré jusqu’à présent agissent tous avec passion et se concentrent à la fois sur le présent et l’avenir de leur pays. Lorsque nous sommes allés à la rencontre de l’organisme KMF/CNOE, un partenaire de Développement et Paix qui travaille sur les questions de sensibilisation et d'éducation citoyenne et qui agit à titre d’observateur électorale lors des élections, nous nous sommes tous assis autour d’une table, prêts à avoir une bonne discussion. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que les échanges deviennent passionnés ! KMF/CNOE nous a expliqué toutes les facettes de leur travail et nous avons été très impressionnés par la qualité de leurs activités et l’énergie qu’ils dépensent pour ne pas simplement être des observateurs électoraux mais pour servir leur pays en sensibilisant toutes les classes sociales à l’importance de la bonne gouvernance et de la participation citoyenne. J’ai également trouvé intéressant d’entendre la façon dont KMF/CNOE travaille avec d’autres partenaires de Développement et Paix ici à Madagascar.

C’est cette vision de la justice et du soutien aux opprimés qui, je crois, est la plus prophétique et à laquelle je veux m’associer. Je ne souhaite pas aller dans les pays du Sud pour imposer ma façon de penser et ma façon de faire à des personnes qui ont leurs propres coutumes et traditions et qui sont dotées d’une grande sagesse. Je veux plutôt aller à la rencontre de ces personnes et écouter quels sont leurs besoins. C’est exactement ce que ce voyage de solidarité avec Développement et Paix me permet d’accomplir.

Mots clés: