Vivre ensemble et rêver d’un futur différent : des nouvelles du Centre Jeunes Kamenge au Burundi

5 juillet 2012
par 
Guy Des Aulniers, chargé de programme pour les secours d'urgence
Centres Jeunes Kamenge

Semaine après semaine, le Centre Jeunes Kamenge nous transmet des nouvelles, nous informe sur ses activités. Cette fois, il nous parle entre autres des camps de travail et de formation (348 jeunes y participent) et du festival du cinéma du Burundi (les jeunes du Centre ont raflé 4 prix sur 7 dans la catégorie nationale). « Nos statistiques sont très belles : 39 159 inscrits, 29 078 garçons, 10 081 filles. Une très grande réussite. Cela signifie que parmi les jeunes Burundais de la ville, 39 159 ont eu une initiation différente :  le fait de vivre ensemble, de rêver un futur différent. Et tout cela est vraiment très beau ». Inspirant.

Communiqué du Centre Jeunes Kamenge
Bujumbura, Burundi
30 juin 2012

Aujourd’hui, nous sommes arrivés à la fin du premier Camp de Travail et Formation. Je pense que peu de personnes y espéraient à cause d’un grand nombre de motifs. Je pense qu’on pourrait vous donner des chiffres. Nous avons commencé le Camp avec 348 jeunes, dont deux du Nord du Monde. Nous avons terminé avec 308 campeurs, 33 animateurs, le personnel de la cuisine et tous ceux qui ont travaillé pour le bon fonctionnement du Camp. 24 séances de formations faites, 66.620 briques façonnées; 9115 briques nous les avons perdues en une nuit de pluie imprévue. Nous avons distribué 422 sachets de matériel scolaire. Tout s’est très bien déroulé. Le mérite à vous tous. Merci à tout le monde. Les responsables du Camp étaient Claire, Eddy et Salvator.

Dans l’après-midi de clôture, ils étaient présents aussi les responsables locaux et régionaux du UNFPA, l’organisme de l’ONU qui travaille pour la population.

Nous pensons que les jeunes ont vraiment savouré  la beauté du vivre ensemble. Ce sont des expériences qu’on porte dans la vie. Et pendant cette période, nous avons fait beaucoup d’autres choses pour que les jeunes et les Quartiers Nord puissent vraiment se dire chanceux d’avoir une structure extraordinaire comme le Centre Jeunes Kamenge.

Il y a eu aussi le Festicab. C’est déjà la quatrième année. C’est le Festival du Cinéma du Burundi. Nous avons gagné “seulement”   4 prix sur les 7 qui étaient prévus pour la catégorie nationale. Le meilleur court métrage et le meilleur décor remportés par Joseph, le meilleur rôle féminin par Lyse Bélyse et le meilleur rôle masculin par Hussein. Une main basse en bref ! Une grande réussite pour les jeunes du Centre.

Et nous sommes aussi dans la période de la fin de l’école, des examens d’État, des vacances,…

Nos statistiques sont très belles : 39.159 inscrits, 29.078 garçons, 10.081 filles. Une très grande réussite. Cela signifie que parmi les jeunes burundais de la ville, 39.159 ont eu une initiation différente : le fait de vivre ensemble, de rêver un futur différent. Et tout cela est vraiment très beau.

Maintenant, le deuxième Camp nous attend.450 jeunes déjà inscrits. Le travail à faire sera identique à celui du premier Camp avec les mêmes formations. Nous espérons que quelqu’un nous aidera à arriver jusqu’à la fin puisque les préoccupations sont vraiment nombreuses. Les responsables de ce camp seront Eddy, Alphy et Hussein.

Il y aura toute une série d’activités de formation biblique, sur le Coran, sur la non violence avec Renzo, et d’autres nouveaux cours. Toute une série de nouveautés pour rendre l’engagement de tous plus réaliste, plus concret et pour montrer à tout le monde que le Centre s’intéresse vraiment  au futur du Pays.

Bon été à tout le monde.

Mots clés: