Les gens et la planète avant tout

Nous demandons à la Chambre des communes d’adopter une loi sur la diligence raisonnable en matière de droits humains et d’environnement

Alors que les leaders mondiaux participent aux rencontres de la COP26 pour discuter des façons de s’attaquer aux changements climatiques, de plus en plus de militantes et de militants sont menacés et tués pour avoir protégé les forêts, les eaux et la biodiversité dont les humains et la planète ont tellement besoin. Les membres les plus  vulnérables de notre famille humaine sont celles et ceux qui portent le fardeau le plus lourd, devant affronter les pires impacts des changements climatiques ainsi que les effets négatifs de « solutions » climatiques mal planifiées, décidées d’en haut.

Nous savons que les choix que nous faisons aujourd’hui vont façonner nos communautés, nos économies, notre santé ainsi que la santé de notre planète pour les années à venir, alors assurons-nous que notre transition nous mènera vers une économie juste, qui prenne en compte le développement humain intégral. Comment nous assurer que les droits humains soient respectés et les dégâts environnementaux évités, tout en améliorant nos politiques climatiques nationales et mondiales ?

Nous devons faire en sorte que les gens et la planète soient au centre d’une relance juste.

Les mesures volontaires ne sont pas suffisantes

Il est temps de nous rattraper ! Sommes-nous prêts à ce que le Canada soit un véritable leader sur le plan des droits humains internationaux et de la conduite responsable des entreprises? Depuis plus d’une décennie, on s’attend à ce que les compagnies canadiennes se préoccupent de l’environnement et respectent les droits humains. Et pourtant, les expériences vécues par les organisations partenaires de Développement et Paix démontrent que les mesures existantes ne sont pas efficaces pour prévenir les abus face à l’environnement et aux droits humains dans le monde.

Nous voulons que l’obligation de prévenir les violations des droits humains soit légalement contraignante. Dans cette optique, les compagnies canadiennes devraient développer et mettre en œuvre des procédures de diligence raisonnable en matière de droits humains et d’environnement pour toutes leurs chaînes d’approvisionnement et de valeurs, tout en rendant des comptes à ce sujet. Avec une législation sur la diligence raisonnable, si une compagnie faillissait à sa tâche de prendre des mesures raisonnables, les victimes de préjudices auraient accès à des recours et à des mesures de réparation significatives via les cours de justice canadiennes.

Les progrès que nous avons accomplis sur notre campagne 

Pouvez-vous croire que cela fait déjà un an que notre campagne Les gens et la planète avant tout a été lancée ! Bien des choses se sont passées, et nous sommes ravis de les partager toutes avec vous.    

Au cours de l’année dernière, nous avons ouvert la voie pour que notre projet de loi sur la diligence raisonnable atteigne les Canadiennes et les Canadiens à travers le pays. Du partage de notre pétition, qui a recueilli
24 355 signatures, à l’organisation de 38 rencontres avec des personnes députées, nos membres ont fait beaucoup pour montrer leur solidarité et leur engagement à tenir les entreprises canadiennes œuvrant à l’étranger responsables de leurs violations de l’environnement et des droits de la personne. 

Tous ces progrès n’auraient pu être accomplis sans votre appui. 

Cependant, nous sommes dans une impasse car les parlementaires canadiens envisagent un autre type de projet de loi pour la responsabilisation des entreprises, qui mine l’objectif de contraindre ces dernières à adopter des mesures de diligence raisonnable et à dénoncer les abus.   

Pour comprendre pourquoi nous faisons pression en faveur d’une loi imposant la diligence raisonnable qui soit plus stricte que celle envisagée, consultez le tableau comparatif du Réseau Canadian sur la reddition de compte des entreprises.  

Cet automne, en continuant d’exiger une loi assez stricte, nous allons amplifier la voix de nos 11 000 membres en faisant grandir notre mouvement. Nous vous invitons à devenir membre et à continuer à sensibiliser, partager et signer la pétition ! 

LES GENS ET LA PLANÈTE AVANT TOUT, CELA SIGNIFIE…

  … une économie différente, qui fasse vivre et non pas mourir, qui inclut et n’exclut pas, qui humanise et ne déshumanise pas, qui prenne soin de la création sans la piller . 

Pape François