Apprendre

La sauvegarde de l’environnement ne peut pas être dissociée de la justice envers les pauvres et de la solution aux problèmes structurels de l’économie mondiale.

Pape François, 2019

Cette année, alors que les leaders mondiaux se rencontrent pour discuter des façons de s’attaquer aux changements climatiques, de plus en plus de militantes et de militants des pays du Sud sont menacés et tués pour avoir protégé la biodiversité dont les gens et la planète ont tellement besoin. Les membres les plus vulnérables de notre famille humaine portent un triple fardeau : ils doivent affronter les pires impacts des changements climatiques, les effets négatifs de « solutions » climatiques mal planifiées et décidées d’en haut, ainsi que la menace d’être criminalisés pour avoir élevé la voix.

Une histoire du Cambodge

La terre et la forêt sont à la base du mode de vie des communautés autochtones au Cambodge.

Pourtant, la déforestation existe et empiète sur les terres de ces communautés – que ce soit de manière légale ou illégale, avec ou sans les permis nécessaires pour la récolte du bois ou pour la construction de routes d’accès à des sites miniers. Le partenaire local de Développement et Paix au Cambodge, Development and Partnership in Action (DPA), forme des leaders communautaires et les appuie dans le long processus pour obtenir des titres officiels de propriété pour leurs terres. Une fois que les titres sont accordés, il appartient à la communauté de patrouiller sur son territoire pour le défendre contre les intrusions et les activités illégales.

Une histoire du Honduras

Au Honduras, le partenaire local de Développement et Paix, le Centre Hondurien pour la Promotion du Développement Communautaire (CEHPRODEC), accompagne les communautés qui défendent leurs droits, leurs terres et leurs moyens de subsistance.

Ils forment des leaders locaux à la défense des droits humains, la documentation des violations, l’analyse internationale et aux poursuites stratégiques.

Víctor Vásquez est un leader autochtone et un environnementaliste de la communauté Lenca de Simpinula au Honduras. Il a été criminalisé pour avoir combattu l’accaparement de son territoire ancestral par des entreprises – territoire pour lequel sa communauté détient des titres collectifs reconnus par le gouvernement.

Le bureau local du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies au Honduras et quatre rapporteurs spéciaux ont exprimé leur inquiétude quant à la criminalisation de Víctor et à la mauvaise utilisation du crime de déplacement forcé qu’on lui impute. Regardez la vidéo pour en apprendre plus sur ce cas.

Le rôle et la responsabilité du Canada

L’industrie extractive est le moteur de la violence la plus meurtrière à l’égard des défenseurs de l’environnement. Le Canada, pays hôte d’environ 75 % des compagnies minières mondiales, prétend être un leader dans la conduite responsable des entreprises. Pourtant, les d’allégations d’abus de droits humains et de dégâts environnementaux attribués aux compagnies minières canadiennes ne manquent pas.

De nombreuses institutions des Nations Unies ont constaté que le Canada ne respecte pas ses obligations en vertu des normes internationales relatives aux droits humains, et demandent la mise en place de politiques et de mécanismes efficaces pour que toutes les entreprises canadiennes, et particulièrement les compagnies minières, respectent les droits humains dans leurs opérations à l’étranger, ainsi qu’un mécanisme indépendant pour enquêter sur les allégations à l’égard des compagnies canadiennes.

Aujourd’hui plus que jamais, un devoir de diligence s’impose dans la chaîne d’approvisionnement afin de mettre un terme aux abus commis par les entreprises et de garantir une solidarité mondiale. Au travers de leurs activités, des entreprises irresponsables se rendent complices d’actes de violence et de souffrances. Nous, dignitaires de l’Église catholique du monde entier, appelons les États à mettre un terme à cette situation.

Lettre de soutien à une loi sur la diligence raisonnable en matière de droits humains et environnementaux signée par des évêques du monde entier, incluant Mgr Gagnon, président de la Conférence des Évêques Catholiques du Canada (CECC), au nom des Évêques du Canada.

Afin de prévenir les abus de droits humains et les dommages environnementaux avant qu’ils ne se produisent, les demandes de la communauté internationale pour que les compagnies agissent avec une diligence raisonnable doivent se traduire en instruments légalement contraignants. Au Canada, la mise en place d’une loi de diligence raisonnable en matière de droits humains et d’environnement exigerait que les compagnies canadiennes, et celles qui vendent des produits au Canada ou sont présentes au Canada, soient en mesure de prévenir les abus en matière de droits humains et d’environnement, de les traiter, et de proposer des recours, et cela dans l’ensemble de leurs chaînes d’approvisionnement mondiales.

Les gens et la planète avant tout

Alors que nous nous relevons de la pandémie de COVID-19, et que nous nous attaquons collectivement à la crise climatique, nous devons faire en sorte que les gens et la planète viennent en premier dans nos préoccupations. Nous devons aussi nous assurer que toute activité économique future se déroule en toute reconnaissance des droits humains de toutes les personnes impliquées, incluant leur droit à un environnement sûr, durable et sain. Nous pouvons veiller à ce que les compagnies canadiennes ne soient pas complices d’abus des droits humains et de dégradations environnementales, et nous pouvons contribuer à la mise en place de normes internationales où la protection des droits humains et de l’environnement devient une obligation exécutoire.


Vous voulez en apprendre plus? 

FICHE THÉMATIQUE || RÉSUMÉ DU MODÈLE DE LOI

ou jetez un coup d’oeil à notre Foire aux Questions sur la diligence raisonnable!


L’espérance est audace, elle sait regarder au-delà du confort personnel, des petites sécurités et des compensations qui rétrécissent l’horizon, pour s’ouvrir à de grands idéaux qui rendent la vie plus belle et plus digne. 

Pape François, 2015

Téléchargements

Fiche thématique

Télécharger le fichier