Une trousse de perfectionnement professionnel sur l’enseignement social de l’église

Notre appel à la Caritas permet d’acquérir une nouvelle compréhension et perception de la charité, la justice et l’appel à vivre l’engagement radical du message du Christ dans le monde d’aujourd’hui.

Cette trousse offre également au personnel enseignant des idées et des ressources pour guider les élèves dans l’analyse et la réponse aux enjeux de justice sociale internationale, ici-même, dans leurs écoles et au sein de leurs communautés. 

La trousse contient :

Cette trousse a été examinée et approuvée par la Commission d’éducation de l’Assemblée des évêques catholiques de l’Ontario.
  • des prières, des activités d’apprentissage expérientiel, des questions de discussions ;
  • une définition des principes de l’enseignement social de l’Église ;
  • des exemples concrets de projets de solidarité internationale liés au travail de Développement et Paix ;
  • des informations et des ressources pour aider le personnel enseignant à intégrer l’enseignement social de l’Église
    dans leurs cours et leurs activités pédagogiques ;
  • une présentation PowerPoint d’accompagnement ;
  • une vidéo pour l’activité 2 « Charité et justice - Partie 2 : service social et action sociale ».

Pour obtenir des exemplaires de la trousse ou en connaître davantage sur les possibilités de formation,
vous pouvez contacter : 

Kathleen Ladouceur, chargée du programme des écoles catholiques
1-800-480-3387 ou ecoles@devp.org 

Fichier(s) à télécharger : 

Thème : Notre appel à la Caritas

Le message de l’évangile est un message radical. Jésus traitait tous les peuples de manière égalitaire et affirmait que les personnes marginalisées doivent être protégées et intégrées. Souvent, il donnait à manger aux personnes avant de leur enseigner. Aujourd’hui, il serait un ardent défenseur des programmes des petits déjeuners scolaires ! Notre foi n’est pas une foi de complaisance. Elle nous appelle à contester l’oppression et à mener nos vies d’une manière parfois difficile, mais toujours juste. Nous sommes appelés à mener une vie d’amour et non pas à contribuer aveuglément à des systèmes qui peuvent causer du tort à autrui.

Cela signifie que nous devons aller au-delà de simples œuvres de charité pour vivre véritablement de manière solidaire. Voici comment le pape François définit la solidarité :

La solidarité est […] beaucoup plus que quelques actes sporadiques de générosité. C’est penser et agir en termes de communauté, de priorité de la vie de tous sur l’appropriation de biens par chacun. C’est aussi lutter contre les causes structurelles de la pauvreté, l’inégalité, le manque de travail, la terre et la maison, la négation de droits sociaux et de droits du travail. C’est faire front contre les effets destructeurs de l’impérialisme de l’argent : les déplacements forcés, les migrations douloureuses, le trafic des êtres humains, la drogue, la guerre, la violence et toutes ces réalités que beaucoup d’entre vous subissent et que nous sommes tous appelés à transformer.
- Pape François, Rencontre mondiale des mouvements populaires, 28 octobre 2014.

Vivre la vertu chrétienne de la charité – Caritas : l’amour reçu et partagé - exige à la fois des œuvres de charité et des œuvres de justice, qui sont conjointement la mission de l’Église.  Notre foi nous aide à aborder cet exploit.

À travers Notre appel à la Caritas, nous considérons le concept de vivre et d'enseigner la charité d'un point de vue catholique.  Nous examinons l’enseignement social de l’Église et la façon dont il nous aide à appliquer notre foi à la réalité mondialisée dans laquelle nous vivons tant au niveau individuel, local et mondial. Nous verrons comment nous sommes interdépendants les uns des autres dans le monde au quotidien. Ainsi outillés, nous pourrons mieux Voir, Juger et Agir sur les causes de la pauvreté et de l’injustice afin de créer un monde plus juste, à la fois individuellement et avec nos élèves.