Paix

Être en relation juste avec Dieu et les uns avec les autres. La paix est le fruit de la charité et la conséquence de la justice. Elle est le signe de caritas en action.


La paix n’est pas une pure absence de guerre et elle ne se borne pas seulement à assurer l’équilibre de forces adverses ; elle ne provient pas non plus d’une domination despotique, mais c’est en toute vérité qu’on la définit « œuvre de justice » (Is 32, 17). (Gaudium et spes, 78)

En paix, chacun peut vivre en sécurité, profiter des biens qu’il a justement acquis et communiquer librement. En paix, la dignité et la liberté d’expression des individus et des peuples sont respectés et coexistent dans une solidarité fraternelle. (YouCat, 395)

Il n’y a pas de paix véritable si elle ne s’accompagne pas d’équité, de vérité, de justice, et de solidarité. (Saint John Paul II, Message pour la journée mondiale de la paix 2000, 13)

Exemple en action :

Dans un pays déchiré deux fois par le génocide, un partenaire de Développement et Paix brille comme une lueur d’espoir au Burundi. Il administre un centre d’apprentissage qui mise sur les activités sportives et de service pour réunir des élèves de différents groupes ethniques. Il favorise ainsi la consolidation de la paix et la formation au leadership. Les membres du centre estiment qu’ils ont acquis un sentiment d’appartenance familial, et démystifié leurs anciens stéréotypes et préjugés. Chaque été, plusieurs camps de travail et de formation sont organisés. Le centre est une réussite inspirante reconnue à la fois à l’échelon local et international.