En savoir plus

ENSEMBLE, CRÉONS UN CLIMAT DE CHANGEMENT!

Les changements climatiques sont en train de transformer dramatiquement le monde dans lequel nous vivons. Bien que les personnes les plus pauvres soient celles qui contribuent le moins à ce phénomène, elles sont le plus durement touchées. En effet, les populations les plus démunies dans les pays du Sud sont celles qui peinent le plus à survivre aux sécheresses prolongées, aux tempêtes extrêmes et aux inondations. Il est temps de changer les choses en nous attaquant aux causes profondes des changements climatiques et en facilitant l’adaptation des populations à leurs effets.

Les Canadiennes et Canadiens ont l’une des empreintes écologiques les plus élevées au monde. Nous avons donc la responsabilité de changer les choses. À Développement et Paix, nous pensons qu’il est possible de faire autrement. En travaillant ensemble, nous pouvons lutter contre les injustices liées aux changements climatiques. Il est possible d’entamer une transition vers un monde durable et équitable. Il est possible d’y arriver en sensibilisant le public, en consommant moins et de manière plus responsable, en soutenant le travail de Développement et Paix pour aider les communautés à s’adapter aux changements climatiques.


LE CANADA À LA TRAÎNE

En continuant à extraire, transporter et bruler des combustibles fossiles qui ont mis des millions d’années à se former, nous contribuons au réchauffement de la planète. Insensibles aux conséquences mondiales de nos actions, nous utilisons le pétrole, le charbon et le gaz naturel pour faire rouler nos voitures, chauffer nos habitations et alimenter nos usines.

La dépendance du Canada aux combustibles fossiles est la raison principale invoquée par le gouvernement pour refuser de réduire sérieusement nos émissions de gaz à effet de serre. D’ailleurs, le Canada est le seul pays au monde à s’être retiré du Protocole de Kyoto. Nous sommes désormais isolés sur la scène internationale car nous refusons de faire les efforts nécessaires. Récemment, l’Union européenne, le Mexique, les États-Unis et la Chine ont annoncé des cibles ambitieuses pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre mais le Canada continue d’être à la traîne. Télécharger le rapport Chaud devant


EN ROUTE VERS LA COP21

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP21) sera l’occasion de signer, pour la première fois, un accord contraignant visant à lutter efficacement contre les changements climatiques tout en apportant des solutions concrètes à cette crise. Le futur Traité devra spécifier de manière claire et sans ambiguïté, les efforts consentis par les États de baisse des émissions de gaz à effet de serre permettant de contenir le réchauffement de notre planète à 2°C. Il devra également aborder la question de l’adaptation des sociétés face aux changements climatiques déjà existants.

Il est donc temps de passer à l’action sur les plans individuel, communautaire et national, afin de garantir la survie des populations des pays du Sud ainsi que celle de notre monde.