Bangladesh

Tabs

Notre programme

Développement et Paix – Caritas Canada agit au Bangladesh, à la frontière avec la Birmanie dans le district de Cox’s Bazar, aux côtés de son partenaire Caritas Bangladesh, en mettant en œuvre un programme de distribution alimentaire. Grâce aux 50 000$ alloués dès le début de la crise, l’organisme a pu venir en aide à 25 000 personnes parmi les plus vulnérables.

Développement et Paix suit de près la situation et étudie actuellement la possibilité d’étendre son action pour répondre aux besoins les plus urgents des personnes réfugiées mais aussi des communautés hôtes durement affectées par la crise dans un pays où la densité de la population est très élevée et la population locale très pauvre.

Bangladesh citation

« Nous n’avons rien apporté avec nous. J’ai simplement pris mes enfants et nous nous sommes enfuis. »

Dilda Begum, 38 ans, originaire du village d’Udong dans le district de Mangdu en Birmanie.

 

 

Nos domaines d'action

Aide humanitaire icon

Aide humanitaire

 

La situation

Le 25 août dernier, des violences ont éclaté entre l’Armée du salut des rohingyas de l'Arakan (ARSA) et l’armée, dans le nord de l’État d’Arakan en Birmanie (souvent en proie à des violences). Plusieurs centaines de milliers de personnes, issues de la minorité musulmane appelée Rohingya, ont dû fuir leur pays pour se réfugier au Bangladesh, pays limitrophe. L’urgence de la fuite face aux exactions commises par l’armée et l’ampleur des déplacements aggravent la vulnérabilité de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui font face au manque de produits de première nécessité et à l’accès restreint aux services de base.

Entre les mois d’août et d’octobre 2017, ce sont plus de 600 000 Rohingyas qui ont fui la Birmanie pour se rendre, après un long et dangereux périple, au Bangladesh faisant passer le nombre de personnes réfugiées dans le pays à 816 000. En plus d’être physiquement et émotionnellement traumatisées, de nombreuses personnes ont été séparées de leurs proches et dans de très nombreux cas, sans savoir où ils se trouvent.

Ainsi, cet afflux massif de personnes réfugiées a entraîné une crise humanitaire de grande ampleur. En effet, la quasi-totalité des personnes qui subissent cet exode, ont quitté leur village sans rien et vivent dans des conditions terribles, dans des camps de fortune surpeuplés et ont besoin urgemment de nourriture. L’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement est également prioritaire. De plus, 15 000 personnes environ attendent toujours à la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh.

Le Bangladesh, pays d’Asie du Sud entouré à l’ouest, au nord et à l’est par l’Inde et qui détient une frontière commune avec la Birmanie est l’un des pays les plus pauvres au monde. Le pays qui, en plus de connaitre de grandes inégalités au sein de sa population, voit sa croissance économique freinée par de nombreuses catastrophes naturelles récurrentes. En effet, le pays est régulièrement frappé par des cyclones et chaque année, plus de 50% de son territoire est submergé par les eaux qui détruisent les récoltes dans les campagnes, engloutissent les habitations et tuent le bétail.

On estime à environ 300 000 le nombre de Bangladaises et Bangladais vivant aux abords de la frontière avec la Birmanie et qui sont directement affectés par la crise actuelle.

 

 

Nouvelles
We came empty handed to Bangladesh
2 novembre 2017

La situation des Rohingyas ne s’améliore pas. Cela fait maintenant deux mois que l’État d’Arakan, situé dans une région pauvre à l’extrême ouest de la Birmanie, subi une intervention militaire Birmane, poussant près d’un million de personnes à fuir...

Développement et Paix – Caritas Canada lance un appel d’urgence pour venir en aide aux réfugiés rohingyas
1 novembre 2017

À Montréal, le 1er novembre 2017 – Développement et Paix – Caritas Canada lance un appel d’urgence et fait appel à la générosité des Canadiennes...

29 septembre 2017

Compte tenu de leur intérêt marqué pour l’Asie-Pacifique ou de leur longue expérience dans la région, les personnes et organisations de la société civile canadienne soussignées se disent extrêmement préoccupées...

Devp is saddened by the situation in Myanmar
20 septembre 2017

En raison d’un regain de violence qui a éclaté le 25 août dernier entre l’Armée du salut des rohingya de l'Arakan et l’armée du Myanmar, dans le nord de l’État d’Arakan au Myanmar (nom officiel de la Birmanie), plusieurs...

17 juillet 2013

Les combats qui ont opposé au cours de ces deux dernières années l'armée birmane à l'armée pour l'indépendance kachin (KIA) dans le nord de la Birmanie ont entraîné le déplacement de 75 000 personnes dans la région. De nombreuses personnes ont trouvé refuge dans des camps.

Ressources

Dans le contexte de l’appel d’urgence lancé pour répondre à la crise des réfugiés rohingyas, le gouvernement du Canada a annoncé que pour chaque don admissible fait par les Canadiennes et les Canadiens entre le 25 août et le 28 novembre 2017 aux organismes reconnus – dont Développement et Paix, il versera un montant équivalent au Fonds de secours pour la crise au Myanmar.

Donnez généreusement avant le 28 novembre 2017 !


par téléphone
1 888 664-3387


par texto
textez PAIX au 45678 pour faire un don de 10 $


par la poste
en envoyant un chèque au nom de Développement et Paix avec
la mention Crise des réfugiés rohingyas au
1425, boul. René-Lévesque O., 3e étage Montréal (Québec) - H3G 1T7

Par notre site web: Donnez maintenant !