Bassin du Lac Tchad

Tabs

Notre programme

Développement et Paix intervient dans la région du Bassin du Lac Tchad aux côtés de ses partenaires, les membres du réseau Caritas et des organisations locales de la société civile, qui mettent en œuvre des programmes visant à soutenir les collectivités qui font face aux effets des conflits prolongés et des changements climatiques.

À Diffa au Niger, au Nord-Est du Nigéria et dans la région du Lac au Tchad, Développement et Paix et ses partenaires mettent en œuvre des initiatives visant à répondre aux besoins les plus urgents des communautés affectées par la crise humanitaire engendrée par le conflit armé et les changements climatiques. Nous apportons notre appui aux communautés réfugiées, déplacées et hôtes affectées par la crise en soutenant les efforts de prévention et de traitement de la malnutrition et en favorisant l’accès à l’eau potable et aux infrastructures sanitaires, à un abri décent, à des biens non alimentaires, aux soins de santé de qualité ainsi qu’à des moyens de subsistance.

Lake Chad Basin Crisis

Développement et Paix et ses partenaires mettent en œuvre des initiatives visant à répondre aux besoins les plus urgents des communautés affectées par la crise humanitaire engendrée par le conflit armé et les changements climatiques.

Tout particulièrement, grâce à un financement de l’Assistance humanitaire internationale d’Affaires mondiales Canada, nous avons contribué à favoriser l’accès à des infrastructures sanitaires, à un abri décent, à des biens non alimentaires et à des semences pour plus de 9 800 personnes réfugiées, déplacées et membres des communautés qui les accueillent dans trois communes de la région de Diffa.

En collaboration avec ses partenaires et la Canadian Foodgrains Bank, Développement et Paix intervient également afin de répondre aux besoins alimentaires urgents de 1 200 familles déplacées et hôtes à l’est de Diffa.

Cliquez ici pour connaître toute notre programmation au Nigéria

 

Nos domaines d'action

Aide humanitaire icon

Aide humanitaire

 

La situation

Crise du Bassin du Lac Tchad

La crise humanitaire qui sévit autour du Bassin du Lac Tchad est une crise complexe.

La crise résulte d’un conflit armé, alimenté par une marginalisation socio-économique de longue date de cette région du monde, sur fond de crise écologique.

Le conflit qui a fait plus de 20 000 morts depuis 2009 s’est grandement intensifié au cours des dernières années. Il s’est également propagé aux pays limitrophes du Nigéria que sont le Niger, le Cameroun et le Tchad.

Les violences engendrées par Boko Haram et par les contre-offensives militaires ont entraîné des déplacements massifs et prolongés de populations. Le nombre de personnes déplacées ayant triplé au cours des deux dernières années.

Cette crise a également entraîné une désorganisation importante de l’agriculture, en raison de la destruction et du pillage des récoltes et du bétail par les groupes armés mais aussi en raison des interdictions, par les autorités, de certaines activités commerciales et de la fermeture de frontières et de marchés pour des raisons de sécurité. Les taux d’insécurité alimentaire et de malnutrition ont atteint des niveaux critiques et il est estimé que près de 50 000 personnes sont actuellement à risque de famine au Nord-Est du Nigéria.

Les violences et l’insécurité permanente ont également entraîné la destruction d’infrastructures vitales et le dysfonctionnement de services sociaux de base tels que les écoles et les centres de santé.

Cette crise humanitaire a des causes profondes. Notamment, la région du Bassin du Lac Tchad souffre depuis de nombreuses années d’un déficit de développement. Les États se sont peu investis dans ces zones loin des grands centres. Il s’agit également d’une région où existent préalablement des tensions intercommunautaires autour de l’accès aux ressources naturelles, où la population a enregistré une croissance très rapide au cours des dernières années et dont les frontières sont mal contrôlées. Par ailleurs, la région est le théâtre de catastrophes naturelles récurrentes, amplifiées par les changements climatiques. Une crise environnementale due en grande partie à la désertification et la surexploitation des ressources naturelles vient s’ajouter à ces problèmes préexistants et récurrents, entraînant des déficits de la production alimentaire depuis quelques années.

Nouvelles
fonds secours contre famine
7 juin 2017

Le 7 juin 2017, Montréal, QuébecDéveloppement et Paix – Caritas Canada est heureux de soutenir la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) et leurs partenaires signataires de l’appel interreligieux des communautés confessionnelles du Canada en réponse à la crise de famine qui sévit en ce moment en Afrique et au Yémen.

Famine Relief Fund
29 mai 2017

Le 29 mai 2017, Montréal, Québec – Développement et Paix – Caritas Canada est très satisfait de l’annonce de la création d’un Fonds de secours contre la...

Humanitarian Crisis - Africa 2017
23 mars 2017

Développement et Paix – Caritas Canada est profondément préoccupé par la famine qui sévit au Soudan du Sud, ainsi que les crises humanitaires en Somalie, au Yémen et au Nigéria.