Venezuela

Tabs

Notre programme

Dans un pays en pleine crise sociale et économique, Développement et Paix – Caritas Canada met en œuvre un projet d'assistance alimentaire de 500 000 dollars en partenariat avec la Banque canadienne de grains.

Le projet permettra à 910 foyers, soit 3 640 personnes (dont 80% de femmes) de recevoir une aide financière sous la forme de transferts monétaires pour pouvoir répondre aux besoins alimentaires de base. La mise en œuvre de 6 mois se fait en partenariat avec Caritas Venezuela et Catholic Relief Services (CRS). Cet appui permettra de rejoindre les populations les plus appauvries vivant dans le district de Caracas, mais aussi dans les États de Carabobo, Miranda, Vargas et Zulia.

Venezuela Crisis

Grâce à un financement d’Affaires mondiales Canada, Développement et Paix – Caritas Canada et Caritas Venezuela ont également mené une intervention en santé et en nutrition auprès de communautés vulnérables au Venezuela, ayant permis de rejoindre 18 370 personnes. Entre les mois de juillet 2017 et mars 2018, le projet a notamment permis de :

  • fournir de soins de santé de base ;
  • distribuer des suppléments nutritionnels aux enfants de moins de 5 ans et femmes enceintes ;
  • distribuer de médicaments essentiels aux individus vulnérables et à risque ;
  • d’appuyer à la réalisation de repas communautaires et ;
  • distribuer de kits d’hygiène familiaux et de filtres artisanaux pour l’eau.

 

Nos domaines d’action

Humanitarian aid icon

Aide humanitaire

 

La situation

Le Venezuela détient les réserves en pétrole les plus importantes de la planète. Le pays en tire plus de 90% de ses revenus. La diminution drastique des cours du baril de pétrole sur les marchés financiers entre 2014 et 2016, cumulée à un effondrement de la production nationale, à son plus bas niveau depuis 30 ans en raison d’un sous-investissement dans les infrastructures et de la corruption, ont plongé le pays dans une situation dramatique. À cela, se font également ressentir les effets de certaines sanctions commerciales et financières des États-Unis.

Depuis 2013, une inflation importante a créé une situation économique insoutenable pour des millions de Vénézuéliennes et de Vénézuéliens, confrontés à des pénuries de produits alimentaires de base, un accès limité aux soins de santé et aux infrastructures sanitaires. La malnutrition qui touche les enfants est en augmentation et le Vénézuélien moyen a perdu plus de 11 kg en 2018. 

Pas moins de 4 millions de personnes ont fui leur pays depuis 2015 – dont 2,7 millions vers les pays d’Amérique latine et des Caraïbes. En juin 2019, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) annonçaient que les Vénézuéliennes et les Vénézuéliens représentaient désormais « l’un des plus grands groupes de population déplacés de leur pays ».

Venezuela Crisis

Mère de 9 enfants, Maria Teresa Jiménez, 85 ans, a élevé ses enfants grâce à son salaire de couturière. Cinq de ses enfants et neuf de ses petits-enfants ont quitté le Venezuela suite à la crise. « Je suis contente que mes enfants vivent dans un endroit à l’abris du danger. Je voudrais avoir 20 ans de moins pour pouvoir les rejoindre. »

De plus, le pays a connu un tournant politique le 23 janvier 2019. Le Venezuela vit désormais avec deux présidents : l’un officiellement élu lors d’une élection controversée, Nicolàs Maduro et l’autre autoproclamé par intérim, Juan Gaidò. Cette crise politique inédite divise le pays en deux camps et accentue le marasme économique et social dans lequel vivent des millions de Vénézuéliennes et de Vénézuéliens.

 

La crise au Venezuela en chiffres

4 millions de personnes
ont fui leur pays, soit environ 12,5% de la population;

1 370 000% taux d’inflation,
a entraîné une crise économique qui affecte le pouvoir d’achat des ménages et les opportunités d’emploi

10 kilos perdus
en moyenne, par chaque Vénézuélienne et Vénézuélien au cours de la dernière année

(Sources: Nations Unies, FMI, Caritas) 

Nouvelles