Gudiela Charampia

Colombie

Gudiela Charampia

Participante à l’école de formation politique de la Coordination nationale agraire (CNA) dans la région du Choco.

Qu’est-ce que l’école de formation politique vous apporte ?

Si nous, les femmes, nous possédons les outils nécessaires et savons comment réagir lorsqu’un conflit, une guerre ou un groupe armé arrive dans notre village, nous allons pouvoir nous lever et discuter pour défendre notre communauté et notre territoire, plutôt que de devoir fuir et de nous déplacer.

 

Quel est votre souhait le plus cher ?

Je rêve de voir ma communauté unie, que les conditions de vie s’améliorent, que les enfants n’aient pas à partir vivre en ville et puissent rester parmi nous, et qu’ils ne s’engagent plus dans les gangs et activités criminelles. Je souhaite que nous puissions vivre en paix.

Gudiela est une autochtone Embera Dobika et vit au Chocó, une région de la Colombie riche en ressources naturelles. Elle demeure dans une zone éloignée, dépourvue d’accès, et où la communauté vit de ce qui y est cultivé. Gudiela participe aux formations de la CNA depuis 2014, et vient y chercher les outils nécessaires pour mieux défendre sa communauté, son territoire et sa culture. Grâce à ce projet et au soutien financier de Développement et Paix, elle dispose des ressources nécessaires pour sortir de son village et assister aux réunions et formations.


École de formation politique interethnique de la CNA

L’école de formation politique interethnique de la CNA est née en 2014 et vise l’autonomisation des femmes colombiennes qui vivent en milieu rural. Cette autonomisation passe par la création d’espaces d’analyse et de réflexion participative sur l’équité entre les femmes et les hommes, les défis du développement et la participation active des femmes à la vie collective et à la construction de la paix, et ce aux niveaux local, régional et national. Les femmes s’y réunissent afin de discuter des préoccupations, des enjeux et des défis qu’elles partagent. Elles y acquièrent également les compétences qui font d’elles des interlocutrices fiables et crédibles auprès des autorités locales, régionales et nationales, ainsi qu’auprès d’autres organisations.

 

Ensemble, agissons
pour la paix !