Rejoignez Développement et Paix afin de souligner la Journée internationale de la solidarité humaine.

En 2005, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé la date du 20 décembre comme étant la Journée internationale de la solidarité humaine. Celle-ci vise à promouvoir et à renforcer la culture de la solidarité mais aussi l’esprit de partage nécessaire pour éradiquer la pauvreté.

Les dirigeants du monde ont reconnu que pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement, la solidarité et la coopération doivent sous-tendre les relations internationales au 21ème siècle. En effet, les Nations Unies ont longtemps défendu l’idée selon laquelle l’atteinte de la paix et de la sécurité dans le monde repose sur l’unité, l’harmonie et la solidarité.

La date du 20 décembre permet de rappeler aux gouvernements leurs engagements pris envers les accords internationaux luttant contre la pauvreté et les injustices, et il revient aux individus de les rappeler à leurs responsabilités. Les individus sont également encouragés à discuter des moyens permettant de favoriser et de maintenir la solidarité, et de continuer à s’efforcer de construire un monde où aucune personne ne fait face à l’insécurité, à l’oppression, à la marginalisation et à la pauvreté.

La solidarité est depuis longtemps un principe indissociable de l’enseignement social catholique. Elle découle d’une certaine façon de la manière de voir l’interdépendance des personnes vivant dans différentes régions du monde comme une caractéristique de notre existence humaine contemporaine.

En tant que mouvement enraciné dans la doctrine sociale catholique, DEVELOPPEMENT ET PAIX continue à œuvrer quotidiennement pour maintenir la solidarité avec tous nos frères et sœurs dans les pays du Sud dans la lutte pour la justice sociale, la dignité humaine et l’égalité.

«La solidarité est également une véritable vertu morale, et non pas « un sentiment de compassion vague ou d’attendrissement superficiel pour les maux subis par tant de personnes proches ou lointaines. Au contraire, c’est la détermination ferme et persévérante de travailler pour le bien commun; c’est-à-dire pour le bien de tous et de chacun parce que tous nous sommes vraiment responsables de tous ».
Compendium de la Doctrine sociale de l’Église, N ° 193

Dans son message du 14 décembre, prononcé à l’occasion de la 46ème Journée mondiale de la paix, le pape Benoît XVI a déclaré : «La pédagogie de la paix implique action, compassion, solidarité, courage et persévérance. »

Aujourd’hui, pour la Journée internationale de la solidarité humaine, dans un esprit de partenariat, nous vous invitons à partager notre campagne de Noël avec vos amis, votre famille et collègues de travail afin de nous aider à célébrer nos liens entre nous mais aussi avec nos collègues, nos partenaires, les communautés dans lesquelles nous travaillons et nos soutiens ici et ailleurs dans le monde.

Ensemble, nous pouvons faire briller l’étoile de la justice!