Crise alimentaire au Sahel (Afrique de l’Ouest)

Développement et Paix recueille 1,8 million de dollars pour la famine au Sahel

5 octobre 2012
Montréal
Sara Doua a participé à une distribution alimentaire au Mali

Développement et Paix a recueilli plus de 1,8 million de dollars pour venir en aide aux 18 millions de personnes touchées par la famine au Sahel, en Afrique de l’Ouest.

Au début de mai, Développement et Paix a lancé une campagne pour cette région car ses partenaires locaux voyaient déjà qu’une crise alimentaire se préparait. En effet, les réserves de céréales commençaient à s’épuiser dans de nombreux villages, à cause entre autres des récoltes insuffisantes de l’année précédente. D’où la décision de Développement et Paix de lancer un appel d’urgence.

Comme la situation s’aggravait, au mois d’août le gouvernement canadien a annoncé qu’il doublerait le montant de tous les dons pour le Sahel faits jusqu’au 30 septembre. À cette date, Développement et Paix avait déjà recueilli 1,8 million de dollars, dont 1,2 compte pour le fonds de contrepartie du gouvernement. Par ailleurs, les dons continuent d’arriver.

« Les médias n’ont pas parlé beaucoup de cette crise, et donc les organismes d’aide humanitaire ont dû travailler fort pour attirer l’attention du public. Nous sommes très reconnaissants à tous ceux et celles qui ont répondu à notre appel à la solidarité et nous ont envoyé des dons. Ces dons ont énormément contribué à atténuer la gravité de la situation sur le terrain », a affirmé Michael Casey, directeur général de Développement et Paix.

Développement et Paix est actuellement à l’œuvre dans plusieurs projets d’urgence au Mali, au Burkina Faso, en Mauritanie, au Tchad et au Sénégal. Il s’agit principalement de projets de distribution de nourriture et de semences, de programmes argent pour travail pour des travaux communautaires, de la vente de denrées alimentaires à prix subventionnés et de programmes de nutrition.

Développement et Paix travaille dans ces six pays avec des partenaires locaux membres du réseau Caritas Internationalis, une fédération qui regroupe 165 organisations catholiques de développement et d’aide humanitaire dans le monde entier.

Un programme d’aide humanitaire doté d’un budget de cinq millions de dollars, mis en œuvre conjointement par Développement et Paix et la Banque canadienne de grains, vient s’ajouter aux sommes recueillies jusqu’à présent. Ce programme permet de fournir des denrées alimentaires à 19,500 familles au Niger, au Mali et au Burkina Faso. Au total, donc, la contribution de Développement et Paix, mise à la disposition des victimes de cette catastrophe humanitaire s’élève à une somme d’environ sept millions de dollars.

Développement et Paix accepte encore des dons pour cette région. Ils permettront de mettre en œuvre d’autres projets d’aide humanitaire et d’aider les populations à se relever et à relancer leur production.

Les dons à Développement et Paix peuvent être faits en ligne à www.devp.org, par téléphone (1 888 664-3387), ou en envoyant un chèque libellé au nom de Développement et Paix (veuillez y inscrire Afrique de l’Ouest – Crise alimentaire) à l’adresse suivante : Développement et Paix, 1425 boul. René-Lévesque ouest. 3e étage, Montréal, QC, H3G 1T7.

- 30 -

Pour plus d’information, veuillez vous adresser à :
Kelly Di Domenico, agente de communications
514 257-8710 poste 365
kelly.didomenico@devp.org