Développement et Paix organise une conférence sur la reconstruction à l’occasion du premier anniversaire du typhon Haiyan

7 novembre 2014
Montréal

Pour marquer le premier anniversaire du super typhon Haiyan qui a frappé les Philippines, Développement et Paix organise une conférence en collaboration avec ses partenaires dans ce pays afin d’évaluer le progrès des initiatives de reconstruction à ce jour et de tirer des enseignements de deux catastrophes : le tsunami en Asie du Sud-Est et le tremblement de terre en Haïti. 

La conférence de deux jours aura lieu dans la ville de Tacloban, une des zones les plus touchées par le typhon. Elle réunira 150 participants de divers milieux qui discuteront de l’avancement et des défis du processus de reconstruction. 

« Malheureusement, le “capitalisme du désastre” qui a été constaté dans d’autres pays est également un risque aux Philippines. Les communautés côtières pauvres qui ont tout perdu risquent d’être expulsées pour faire place au tourisme, à des centres commerciaux et à la pêche industrielle, une situation qu’il faut surveiller », déclare Jess Agustin, chargé de programmes pour les Philippines à Développement et Paix.

Développement et Paix a recueilli plus de 12 millions de dollars pour venir en aide aux victimes de cette catastrophe, et depuis un an, l’organisme appuie des projets de secours d’urgence et de reconstruction, y compris la construction d’abris et l’aide à la reprise des moyens de subsistance par la population. 

Cependant, l’une des principales préoccupations de l’organisation est la durabilité des initiatives de reconstruction et la participation des plus pauvres et marginalisés à la démarche. Développement et Paix collabore avec des organisations locales afin d’aider les communautés à mieux s’organiser pour la défense de leurs droits et la réduction de leur vulnérabilité aux catastrophes éventuelles.

« De concert avec nos partenaires, nous reconnaissons que la réponse à cette catastrophe va au-delà du relèvement et de la reconstruction. Le plus grand honneur que nous puissions rendre à ceux qui ont perdu la vie et leurs foyers dans cette tragédie est de tout mettre en œuvre pour nous attaquer aux facteurs de risque sous-jacents qui ont causé des pertes de vie à une aussi grande échelle », conclut Jess Agustin. 

La conférence, intitulée Haiyan, un an après : Témoignages de survie et de rétablissement vers la construction de communautés résilientes et autonomes, et vers la solidarité, aura lieu les 13 et 14 novembre et accueillera comme conférenciers de partenaires de Développement et Paix, dont Claudette Werleigh, l’ancienne première ministre d’Haïti, et Yuli Kusworo, l’architecte principal d’Urban Poor Associates à Aceh, en Indonésie, qui évoqueront tous les deux l’expérience après-catastrophe de leur propre pays. 

L’intervention prévue par Développement et Paix en réponse au typhon se poursuivra jusqu’en 2016. L’organisme a également mené des programmes de reconstruction à long terme en Haïti et en Indonésie. 

- 30 -

Vous trouverez plus de contenu dans le dossier spécial Un an après le typhon Haiyan >

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Aux Philippines :
Genelyn Brazos
(+63) 9353433897
genelyn.brazos@yahoo.com

Au Canada :
Kelly Di Domenico, agente de communications
514 257-8711 poste 365
kelly.didomenico@devp.org